Les élections locales de janvier et d’autres sujets en Une
APS
SENEGAL-REVEUE DE PRESSE

Les élections locales de janvier et d’autres sujets en Une

Dakar, 30 sept (APS) – Les élections locales de janvier prochain sont dans la ligne de mire des journaux du mercredi qui n’occultent pas, pour autant, d’autres sujets de l’actualité.

Nombreux parmi les publications parvenues à l’Agence de presse sénégalaise s’intéressent par exemple au rapprochement entre l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall et l’édile de la commune de Médina, Bamba Fall.

A ce sujet, Le Quotidien relève que ces retrouvailles ont été dictées par la realpolitik, dans la mesure où Bamba Fall veut être réélu tandis que Khalifa Sall cherche encore à contrôler Dakar.

D’autres journaux évoquent également les enjeux liés aux investitures de candidats dans la mouvance présidentielle, décelant notamment des problèmes que pourrait rencontrer la coalition Benno Bok Yakaar dans le choix des têtes de liste.

L’Observateur n’hésite pas à relever un ‘’suspense haletant des investitures à Benno Bok Yakaar en soulignant qu’au moment où l’opposition est sur le terrain, au sein de la mouvance présidentielle on maintient le flou’’.

Le journal ajoute qu’il peut y avoir une vote sanction et des reports de voix pour l’opposition qui sera sans doute causés par des frustrations et des défections.

Walf Quotidien spécule sur le ‘’sort incertain néo-convertis’’ en référence aux derniers venus au sein de la mouvance présidentielle dans le cadre des investitures en vue.

Le journal cite ainsi les maires élus sous la bannière Taxawou Dakar, comme Moussa Sy et Alioune Ndoye qui ont tous gardé leurs postes électifs. Abdoulaye Baldé à Ziguinchor, le maire de Djimbering Tombong Guèye, celui de Thiès Talla Sylla, de Podor Aissata Tal Sall et le maire d’Ourossogui, Moussa Bocar Thiam sont aussi concernés par cette situation.

La publication souligne que ces maires feront face, en janvier prochain, à de fidèles de Macky Sall ‘’désireux eux aussi de présider aux destinées de leurs concitoyens’’.

Concernant ces élections départementales et communales, Vox Populi annonce l’ouverture des dépôts des cautions à la Caisse des dépôts et consignations (CDC). ‘’Les partis politiques, coalitions de partis et personnes indépendantes doivent libérer l’argent par chèque bancaire’’, précise le journal.

Pendant ce temps, Enquête s’est intéressé aux difficultés rencontrées par les personnes dont les parents sont décédés à l’étranger. Pour le journal qui parle de ‘’casse-tête des rapatriements’’ cite le cas de l’ancien basketteur Ibrahima Niang dont le corps est toujours à San Antonio, aux Etats-Unis.

Pourtant, le Directeur de sénégalais de l’extérieur au sein du ministère des Affaires étrangères, Amadou François Gaye souligne que ‘’chaque deux, trois jours des corps sont rapatriés’’

L’AS continue d’épiloguer sur l’affaire du trafic présumé de passeports diplomatiques en annonçant une nouvelle plainte déposé par un citoyen guinéen qui réclamerait 15 millions de francs au nommé Condé, présenté comme le cerveau au sein de réseau supposé de faussaires.

Le Soleil a, de son côté évoqué la tribune consignée par le président Macky Sall et quatre autres de ses homologues. ‘’Il faut donner un second souffle au multilatéralisme’’, affiche la publication en Une.

Selon le journal, les auteurs de cette tribune ont plaidé pour une adoption de mesures audacieuses en vue de relancer et de renforcer la capacité à lutter contre les inégalités tout en soulignant la nécessité de garantir entre autres l’inclusion, l’égalité de participation et la justice.

Outre le chef de l’Etat sénégalais, le président de Costa Rica, Carlos Alvarado Quesada, Jacinda Ardern, la première ministre de la Nouvelle-Zélande, Stefan Lofven, Premier ministre de la Suède, Cyril Ramaphosa, président d’Afrique du Sud et Pedro Sanchez chef du gouvernement espagnol ont signé cette tribune, a rappelé le quotidien.


AT/AKS


 

AT/