Les annonces en Conseil des ministres et d’autres sujets à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les annonces en Conseil des ministres et d’autres sujets à la Une

Dakar, 1er avr (APS) – Les annonces en Conseil des ministres et divers sujets se rapportant, entre autres, à l’énergie, à la lutte contre la Covid-19 et aux relations entre le Sénégal et la Gambie, font le menu des quotidiens reçus, jeudi, à l’APS.
 
Le Soleil se fait écho des annonces en Conseil des ministres et affiche à sa Une : ‘’Un conseil présidentiel sur la pêche en mai’’. 

Le chef de l’Etat a annoncé mercredi la tenue, en ‘’fin mai’’, d’un conseil présidentiel sur la pêche artisanale, en vue de la mise en œuvre d’une stratégie nationale de relance de ce secteur d’activité à partir de juin prochain.
 
Macky Sall, présidant la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, a ainsi demandé au ministre des Pêches et de l’Economie maritime d’‘’engager des concertations avec toutes les parties prenantes, afin de mettre en œuvre, à partir de juin 2021, une stratégie nationale inclusive de relance durable de la pêche artisanale’’.
 
A propos du Conseil des ministres toujours, La Tribune titre :’’Macky Sall fonce sur la presse’’. Le chef de l’Etat a insisté sur la nécessité d’accélérer les réformes relatives à la régulation des entreprises de presse.
 
Le président de la République a insisté sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des réformes relatives à la régulation optimale des entreprises de presse’’ et demandé au ministre chargé de ce secteur de lui faire des propositions, en ce qui concerne la gestion des entreprises de presse faisant partie du secteur public.
 
Il a demandé également au ministre de la Culture et de la Communication ‘’de lui faire parvenir des propositions consensuelles, concernant la modernisation de la gouvernance des entreprises publiques de presse’’.
 
Macky Sall a par ailleurs invité ‘’le gouvernement à finaliser la révision de la loi sur la publicité, en concertation avec les professionnels du secteur’’.
 
D’autres quotidiens relatent le lancement de la 1ère centrale électrique de West africa energy (WAE) par des privés sénégalais.
 
’’Le privé national à fond dans le courant’’, affiche à sa Une L’As qui écrit : ‘’Hier, mercredi, les actionnaires de WAE dont la tête de file, Samuel Sarr, ont procédé à la pose de la première pierre de la centrale électrique à gaz d’une capacité de 300 MW. C’était en présence de la ministre du Pétrole et des Energies (…) Selon les promoteurs, le projet devrait être opérationnel d’ici jui 2022’’.
 
Dans Libération, le Directeur général de la centrale, Samuel Sarr invite la jeunesse sénégalaise à ‘’prendre comme exemple les actionnaires de cette société à 100% sénégalaise’’. Le journal cite les hommes d’affaires Khadim Ba, Abdoulaye Dia, Arona Dia et Moustapha Ndiaye.
 
Des privés sénégalais mobilisent 227 milliards pour la construction d’une centrale à gaz, salue Sud Quotidien.
 
De son côté, Le Quotidien s’intéresse aux relations entre le Sénégal et la Gambie après les évènements de Sanyang, en territoire gambien. Le 15 mars dernier, ‘’Gana Sèye, contractuel d’une usine de farine de poisson assène un coup fatal à Gibril Cessay lors d’une tentative de cambriolage’’, rappelle le journal.
 
Selon la publication, ’’non seulement la riposte des jeunes de Sanyang ne se fit pas attendre, mais attisa la tension en ciblant, en guise de représailles, les biens appartenant aux Sénégalais’’.
 
’’Les évènements de Sanynang, durant lesquels plusieurs biens appartenant à des Sénégalais ont été détruits par des jeunes furieux montrent la méfiance qui grandit dans ce pays’’, dit le journal.
 
’’Ce sentiment qui était pourtant diffus mais de plus en plus bruyant en Gambie où une +domination politique+est venue renforcer le poids économique sénégalais en Gambie. Des pêcheurs sénégalais visés par des attaques de jeunes en colère qui ont tout saccagé’’, souligne le journal qui affiche à sa Une : ‘’Relations à marée basse’’.
 
Dans le même journal, l’ambassadeur du Sénégal en Gambie, Bassirou Sène, soutient : ‘’Les deux communautés sont tenues de vivre ensemble’’. 
 
Pendant ce temps, Enquête met en exergue la lutte contre la Covid-19 au Sénégal et affiche à sa Une : ‘’La traque des variants’’.

‘’Venu spécialement en mission sur l’étude de la Covid-19, le professeur Didier Raoult et ses partenaires de l’Institut de recherche en Santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF) et de l’IRD veulent découvrir les sources de variants trouvés au Sénégal, mais également former les jeunes dans la recherche’’, écrit Enquête.
 
OID/AKS