Les annonces de Macky Sall en faveur de Keur-Massar en Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les annonces de Macky Sall en faveur de Keur-Massar en Une

Dakar, 18 sept (APS) – La visite du chef de l’Etat à Keur-Massar, une commune de la banlieue dakaroise confrontée aux inondations, est largement commentée par les quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).
 
’’Les mesures fortes de Macky Sall pour Keur-Massar’’, affiche en Une Le Soleil qui signale que le chef de l’Etat a annoncé l’érection prochaine de la commune de Keur-Massar en département et la poursuite des travaux d’assainissement dans le programme décennal de lutte contre les inondations.
 
Commentant ces ‘’annonces fortes contre les inondations’’, Le Quotidien titre : ‘’Le Plan de pompage de Macky’’ : 30 milliards pour sortir les populations des eaux ; l’érection de Keur-Massar en département, ‘’une décision, selon le journal, qui va chambouler l’architecture territoriale de la région de Dakar’’.
 
Sud Quotidien salue ‘’de grosses mesures’’ pour ‘’soulager les populations’’ de Keur-Massar.
 
Selon le quotidien Tribune, ‘’le président Macky Sall a enfin répondu favorablement au souhait longtemps exprimé des populations de Keur-Massar, c’est-à-dire l’érection de la commune en département’’.
 
L’Info parle d’une ‘’batterie de mesures’’ promises par Macky Sall dans la lutte contre les inondations.

’’On n’est pas à Noël mais c’est tout comme pour la grande banlieue dakaroise notamment à Pikine et Keur-Massar. Le président de la République Macky Sall qui était de passage dans ces zones affectées par les inondations est apparu en Père Noël en promettant une floraison de mesures destinées à lutter définitivement contre les inondations’’, lit-on dans le journal.
 
Lii quotidien qualifie de ‘’révolutionnaire’’ la décision d’ériger Keur-Massar en département.
 
Selon le journal Kritik, ‘’Keur-Massar émerge des eaux’’.

’’Aux grands maux, les grands remèdes. A la place d’une solution conjoncturelle, le chef de l’Etat a annoncé l’érection de Keur-Massar en département après avoir constaté de visu les inondations dans les bas-fonds de la zone. Macky Sall qui veut prendre le taureau par les cornes a aussi validé une enveloppe de 13 milliards de francs Cfa pour équiper l’ONAS dans des ouvrages de drainage et de curage pour abréger le calvaire des populations impactée’’, écrit Kritik.
 
Parlant de cette visite dans la banlieue de Dakar, L’As affiche en Une : ‘’Macky est venu, a promis et est parti’’. Résumé des annonces par le journal : une enveloppe de 30 milliards de francs CFa, l’érection de Keur-Massar en département.
 
Le journal Le Témoin relève qu’’’après avoir attendu près de deux semaines pour se rendre à Keur-Massar frappée de plein fouet par les inondations, le président de la République a évité soigneusement les sinistrés. Et n’a pas voulu non plus entrer dans l’eau….’’.
 
’’Macky Sall, si près de son 31 ; si loin des sinistrés’’, affiche en Une Source A, relevant que ‘’son port vestimentaire d’hier contraste d’avec celui de quelqu’un décidé à abattre un travail de terrain. Le costard et les chaussures sont, en réalité, taillés sur mesure pour des rencontres institutionnelles ou les sommets de la Cedeao qu’il affectionne tant’’.
 
Le journal souligne que le chef de l’Etat a annoncé le lancement des travaux du projet 2 et 3 du programme décennal de lutte contre les inondations, la mise à disposition d’une enveloppe de 30 milliards de francs Cfa et l’érection de Keur-Massar en département.
 
De cette visite aussi, Walfadjri et Vox Populi auront retenu cette phrase de Macky Sall : ’’Le président ne peut pas arrêter le ciel…’’.

OID/AKS