Le rejet par le chef de l’Etat de l’éventualité d’un 3e mandat au menu des journaux du week-end
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Le rejet par le chef de l’Etat de l’éventualité d’un 3e mandat au menu des journaux du week-end


Dakar, 14 oct (APS) – La sortie du chef de l’Etat, Macky Sall mettant fin à la polémique sur un éventuel troisième mandat présidentiel en 2024 occupe unanimement la Une des journaux parvenus samedi à l’APS.


"Macky Sall met fin à la polémique" renseigne Sud quotidien qui fait savoir que le chef de l’Etat a, lors de la conférence de presse tenue hier avec son hôte Burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, souligné que "le débat sur une possibilité donnée par la Constitution à l’actuel président de la République d’avoir un troisième mandat n’a pas sa place".


"Macky s’enferme à deux tours" bondit Le Quotidien qui rapporte que le chef de l’Etat s’est voulu clair soulignant : "je suis dans la logique de ne pas dépasser deux mandats". Le débat sur la possibilité pour le président Macky Sall de briguer un troisième mandat a été lancé la semaine dernière par le constitutionnaliste Babacar Guèye.


Enquête invite ses lecteurs dans le débat sur un troisième mandat présidentiel, en écrivant : "Macky entre en colère". Le journal rapporte que "le Pr tempête contre les intellectuels qui se livrent à des discussions +puériles sans aucun intérêt+". Le chef de l’Etat poursuit en soulignant qu’"en 2019, si le peuple me renouvelle sa confiance, ce sera mon dernier mandat".


"Pourquoi engager une discussion sur un débat de 2024, un débat qui n’a pas lieu d’être, puisque je suis dans la logique de ne pas dépasser 2 mandats", propos du chef de l’Etat repris par Vox Populi qui écrit : "Agacé, Macky remet les pendules à l’heure".


"Macky Sall clôt le débat" (Libération), "Je suis dans la logique de ne pas dépasser deux mandats" (L’Observateur), "Macky exprime son dégoût", c’est dire que chacun des quotidien y est allé de son titre pour rapporter le rejet par le chef de l’Etat de toute possibilité pour lui de briguer un troisième mandat en 2024.


Sur un tout autre registre, le quotidien national Le Soleil est revenu sur la visite officielle de 72 heures entamée vendredi au Sénégal par le président de la République du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré.


"Dakar et Ouaga veulent une coopération pratique et concrète" lit-on à la Une du journal de Hann qui informe que "trois accords de partenariat (ont été) signés" et que le chef de l’Etat burkinabé "est attendu à la maison du Ter, au Cicad et à l’Aibd, aujourd’hui".


 

PON/MKB