Le message du Khalife général des tidianes en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Le message du Khalife général des tidianes en exergue

Dakar, 11 nov (APS) – Les journaux reçus lundi à l’APS mettent en exergue les mises en garde du khalife général des tidianes Serigne Babacar Sy Mansour contre la promotion de l’homosexualité, la franc-maçonnerie, les antivaleurs, etc., à l’occasion de la cérémonie officielle du Gamou, la naissance du prophète, célébrée dans la nuit de samedi à Tivaouane.
 
‘’Homosexualité, franc-maçonnerie, mariages cachés, etc. Les mises en garde de Serigne Babacar Sy Mansour’’, affiche à sa une Le Soleil pour ainsi entretenir ses lecteurs du discours du guide religieux lors de cette cérémonie à laquelle le gouvernement était représenté par une délégation conduite par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouye Ndiaye.
 
Le quotidien national renseigne que le Khalife général des tidianes s’est aussi prononcé ‘’sur la manière dont certains mariages sont célébrés au Sénégal, en appelant à préserver la stabilité du pays.
 
‘’La fatwa du khalife des tidianes’’, titre de son côté Enquête, soulignant que ‘’Serigne Babacar Sy Mansour ne veut plus des homosexuels qui se pavanent au vu de tous’’. Le journal ajoute que le guide religieux, ‘’connu pour son franc-parler légendaire’’, ‘’n’est pas passé par quatre chemins pour dénoncer certaines tares de la société’’.
 
L’As, sur la même lancée, indique que le Khalife général des tidianes a lancé une ‘’fatwa contre les homosexuels’’. Selon la même publication, ‘’Serigne Babacar Sy Mansour a décrié l’ampleur du phénomène avant d’indexer l’Etat qui ferme les yeux sur cette situation’’.
 
Pendant ce temps, Sud quotidien informe que ‘’le Khalife général des tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour souhaite qu’une lutte acharnée soit menée contre les tares de la société telles que l’homosexualité, la franc-maçonnerie. La publication titre ‘’La fatwa de Tivaouane’’.
 
La Tribune parle également de la ‘’fatwa contre l’homosexualité, la franc-maçonnerie, les antivaleurs, etc.’’, affiche à sa une ‘’Serigne Babacar Sy scie le mal’’.

Kritik écrit de son côté ‘’ Tivaouane dépoussière la +Charia’’ et souligne que ‘’le Khalife des tidianes ne se voile pas la face et interpelle de vive voix le ministre de l’Intérieur’’.
 
Pour sa part, Source A a mis en exergue ‘’la commémoration de la naissance du Prophète (PSL), à Tivaouane, Medina Baye, Darou Mousty… sur fond de sorties au vitriol’’ et écrit ‘’le Gamou des +caw xiir+’’.
 
Le journal souligne que ‘’le Khalife des tidianes ouvre le feu sur les homosexuels, les danseurs et danseuses, les mariages en cachette appelés +takku suuf+’’. 
 
‘’Médina Baye lapide Iba Der et Cie’’, informe le journal à propos de la publication en juillet dernier des cinq premiers tomes de ‘’L’histoire générale du Sénégal des origines à nos jours’’ qui a engendré une vive polémique. Certains responsables des confréries musulmanes ou leurs disciples ont démenti les faits rapportés par Iba Der Thiam et ses collaborateurs, concernant certaines figures religieuses.
 
Source A rapporte par ailleurs les propos de Moustapha Sy, le responsable moral des ‘’Moustarchidines’’ lancés à l’endroit de Macky Sall et Aly Ngouye Ndiaye : ‘’je lui avais donné un avertissement, quand sa voiture avait pris feu. Mais la prochaine fois, arrivera ce qui devra arriver. Lui et son ministre de l’Intérieur doivent arrêter les provocations’’.
 
‘’Sermonné par Moustapha Sy, Serigne Modou Kara l’envoie se promener’’, écrit la même publication qui a repris les propos du guide religieux en ces termes : ‘’J’extériorise mes sentiments envers Serigne Touba, comme bon me semble’’.
 
‘’Attaqué par Moustapha Sy, Kara calme le jeu’’, écrit de son côté Vox Populi. Le journal reprend les propos du guide religieux ‘’je ne veux voir personne tenter une réaction…’’, renseignant qu’’’à l’origine de la colère du Moustarchidines, une lettre vierge dont a parlé le guide du Diwane’’.
 
‘’A un certain degré de responsabilité, on ne doit pas se faire passer pour un comédien. Qu’on arrête les choses frivoles, de suivre les politiques qui se jouent de nous’’, déclare Moustapha Sy dans des propos rapportés par Vox Populi.
 
Le Quotidien rapporte de son billet qu’’’Aux Champs des courses, le guide des Moustarchidines a fait une sortie hors normes pour solder ses comptes avec ses détracteurs, pour remettre les compteurs à zéro après un an de silence’’.

‘’Accusés, levez-vous ! Serigne Modou Kara ne devrait pas bouder son plaisir… pour apporter sa réplique’’, écrit le journal du groupe Avenir communication.
 

ASB/OID