Le match Cap Vert - Sénégal en vedette dans les journaux de ce samedi
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Le match Cap Vert - Sénégal en vedette dans les journaux de ce samedi

Dakar, 7 oct (APS) - La plupart des journaux parvenus à l’APS ce samedi consacrent leur Une au match entre le Cap Vert et le Sénégal qui se joue aujourd’hui à Praia pour le compte des éliminatoires du mondial 2018 en Russie. 

« Eliminatoires mondial 2018 – Cap Vert – Sénégal : Opération relance ! », titre Sud Quotidien. De même, l’Observateur écrit en manchette : « Foot-éliminatoires mondiales 2018 : Le Sénégal cherche le Cap Vert Russie ». 
« Faire de Praia une avant dernière escale sur la route mondial russe. Telle est la mission de la sélection nationale du Sénégal dans cette 5e journée des éliminatoires de la coupe du monde », explique l’Obs. 
Titrant « Cap Vert/Sénégal : Premier joker pour les Lions », le quotidien Stades estime pour sa part que « ce samedi à 17h30 contre le Cap Vert, les lions vont chercher à sortir des eaux troubles des Requins bleus. Mission difficile mais pas impossible. Aux lions de ne pas déjouer ». 
Sur le même registre du match Cap Vert – Sénégal, le journal l’AS résume l’enjeu de la rencontre sous le titre « Gagner ou se compromettre ». « Défaite interdite pour les Lions », écrit aussi en manchette WalfQuotidien.
Le journal enquête consacre un dossier au mariage tardif des femmes sous le titre « Le temps des regrets ». Le journal renseigne que « de plus en plus les filles se marient tardivement au Sénégal. Certaines optent pour les études, d’autres n’ont pas trouvé demandeur. Dans tous les cas, il arrive une période où la situation est difficilement vécue ».
Le Populaire consacre sa Une à la politique en donnant la parole à l’avocat Me Doudou Ndoye qui estime que « Karim ne peut pas être candidat … » en faisant allusion aux élections présidentielles de 2019. Selon lui, il ne peut se présenter « tant que l’assemblée nationale n’a pas voté une loi d’amnistie ». 
« Refus de paiement d’honoraires : L’Etat joue un +Sall+ tour à ses avocats », est le gros titre qui barre la Une de WalfQuotidien. Le journal écrit que « plus de deux ans après la condamnation de Karim Wade, les avocats de l’Etat dans la traque des biens mal acquis scrutent toujours les honoraires. L’Etat qui leur doit près de 2 milliards, soit 2% des 60 milliards qu’il dit avoir recouvrés, leur propose maintenant le dixième du montant forfaitaire ». 
Le décès de l’artiste comédien de Daaray Kocc, Baye Peul est largement relayé par les journaux. 
 

MD