Le Conseil des ministres délocalisé en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Le Conseil des ministres délocalisé en exergue

Dakar, 21 juil (APS) – La presse quotidienne parvenue jeudi à l’APS est largement revenue sur le Conseil des ministres délocalisé qui a été organisé, mercredi, à l’hôtel de ville de Pikine, dans la banlieue de Dakar.

Le Soleil écrit que "1800 milliards de frs CFA ont été alloués à Dakar", ajoutant que ces fonds seront utilisés entre 2016 et 2018. Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne avait déjà validé 1225 milliards de frs CFA lors du Conseil interministériel qui s’est tenu mardi à Rufisque.

A en croire le quotidien national, la majeure partie de cette manne financière a déjà été mobilisée.

Seuls 126 milliards sont à rechercher, relève cette parution qui est également revenue sur d’autres mesures prises lors de cette réunion hebdomadaire du gouvernement sénégalais, notamment la reconstruction du canal de Rufisque, la création d’un Domaine agricole communautaire (DAC) à Sangalkam, la reconstruction du stade Assane Diouf de Dakar.

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a initié depuis 2012 des conseils de ministres délocalisés dans les régions. Ces rencontres de l’exécutif, organisées dans les régions, ont été à chaque fois précédées de conseils interministériels de développement consistant en des moments d’échanges sur les préoccupations des localités visitées en vue de leur prise.

A ce jour, les conseils des ministres délocalisés se sont tenus dans 13 régions sur les quatorze (14) que compte le pays, à savoir Saint-Louis, Kaolack, Diourbel, Ziguinchor, Louga, Matam, Kolda, Tambacounda, Kédougou, Thiès, Sédhiou, Kaffrine et Fatick. Dakar a clôturé les conseils délocalisés, ce mercredi.

A cette occasion, le président Macky Sall a indiqué que sur les 2872 milliards déjà promis, 1700 milliards ont été exécutés, soit un taux de réalisation de 61% dans les 13 conseils des ministres délocalisés, renseigne Le Soleil.

‘’Il pleut des milliards sur Dakar’’, écrit L’Observateur en allusion aux 1800 milliards d’investissement promis par le gouvernement lors du Conseil des ministres décentralisé.

Le quotidien du Groupes futurs médias (GFM, privé) a fait écho des mesures et des projets annoncés par le Chef de l’Etat Macky Sall, la reconstruction du stade Assane Diouf pour un coût de 20 milliards de FCFA, entre autres.
 
‘’Dakar fait sauter la banque’’ écrit Le Populaire à sa une, relevant que le président Macky Sall file le jackpot de 1800 milliards à la région de Dakar.
 
Il ajoute que Macky Sall a fait un clin d’œil aux jeunes de Dakar en annonçant que le stade Assane Diouf sera restitué à Rebeuss et reconstruit pour 20 milliards et que les stades de la capitale sénégalaise seront également réhabilités.
 
A lire aussi dans les colonnes du Populaire, les grands projets que l’Etat a retenu pour la région de Dakar, à savoir 415 milliards de FCFA pour le financement du Train express régional, 500 millions pour la rénovation du Lycée Limamou Laye de Guédiawaye.
 
‘’La grande offensive sur Dakar’’, écrit Enquête à propos de 1800 milliards de FCFA de projets d’investissements en faveur de la région dakaroise.
 
‘’Une manne financière largement supérieure aux montants retenus pour le développement des autres régions. Avec cette enveloppe, le gouvernement compte mener à bien plusieurs projets dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’environnement, du sport, etc..’’, note ce journal.
 
‘’Macky met Dakar en chantier’’ écrit de son côté L’As, en revenant sur les investissements de l’ordre de 1800 milliards de FCFA promis à la région de Dakar lors du Conseil des ministres délocalisé.
 
Pour sa part, Le Témoin quotidien écrit que le Chef de l’Etat chiffre l’émergence de Dakar à 1800 milliard, ajoutant que 2000 emplois promis pour la région rurale de capitale.
 
La presse quotidienne est également revenue sur le protocole de Rebeuss, désignant un arrangement portant sur une affaire politico-financière dans laquelle l’ancien Premier ministre Idrissa Seck est accusé d’avoir détourné 74 milliards de francs CFA.
 
‘’Requiem pour un protocole ‘’, écrit Le Quotidien, relevant que le Chef de l’Etat interpellé par les journalistes lors du Conseil des ministres délocalisé trouve que ce débat n’a aucun intérêt après avoir demandé au ministre de la justice d’arrêter l’enquête ouverte en ce sens.
 
Walf quotidien ajoute que ‘’Macky referme le protocole de Rebeuss’’, en revenant sur les propos du chef de l’Etat sénégalais qui trouve que ‘’ce débat n’a aucun intérêt’’.
 
‘’Macky Sall brûle le protocole de Rebeuss’’, titre à sa une Le Témoin quotidien. 
Selon cette parution, le président Sall interpellé mercredi sur cette affaire lors de la conférence de presse organisée au sortir du conseil des ministres délocalisé à Pikine a répondu que ‘’ce débat n’a aucune utilité’’.
 
‘’Il n’ya que des débats aériens, des débats politiques, politiciens et des injures publiques’’ a déploré le président Sall dont les propos sont repris par ce journal.

ASB/PON