La révocation de Khalifa Sall largement commentée par les quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La révocation de Khalifa Sall largement commentée par les quotidiens

Dakar, 1er sept (APS) - Les quotidiens dakarois de ce samedi ont réservé leurs titres phares à la révocation, vendredi, du maire de Khalifa Sall, par le président de la République, Macky Sall.
 
‘’Le coup de grâce : Khalifa Sall n’est plus maire de Dakar’’, commente Le Quotidien. Le journal explique que ‘’le président de la République en a décidé ainsi hier via le décret n°2018-1701 signé hier 31 août 2018, 24 h après la confirmation de la condamnation à 5 ans de prison contre l’édile de la capitale par la Cour d’appel dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar’’.
 
‘’Macky Kas le maire’’, titre dans un jeu de mots Le Quotidien, en rappelant que Khalifa Sall ‘’est considéré comme l’une des plus grandes menaces à la réélection de Macky Sall en 2019’’.
 
A ce propos, Sud Quotidien évoque ‘’un tournant dans la bataille politico-judiciaire’’ qui dure "depuis plus d’un an’’ entre le président Macky Sall, et le désormais ex-député maire de Dakar, Khalifa Sall.
 
Et tout l’enjeu de cette bataille est sans doute résumé par ce titre du journal : ‘’Macky achève Khalifa’’. Le journal publie une réaction de Me Khoureïchi Ba, avocat de Khalifa Sall, qui déclare qu’’’une telle décision ne peut pas être du droit, c’est de la forfaiture’’. Comme en guise de réponse, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, déclare : ‘’La révocation est une décision subséquente de la condamnation’’.
 
‘’Le pouvoir fait boire au maire de Dakar la coupe jusqu’à la lie’’, commente de son côté WalfQuotidien, en évoquant la révocation du maire de Dakar, après sa condamnation en première instance et en appel. ‘’Macky abrège le Khalifat’’, ironise le journal à sa manchette.
 
Le quotidien Enquête parle de ‘’coup de massue’’, montrant une photo de l’ex-maire de Dakar dans un air soucieux. Le journal précise que sa révocation ‘’s’appuie principalement sur l’article 140 du Code des collectivités locales’’.
 
Commentant la révocation du maire de Dakar, L’Observateur titre : ‘’Macky sabre Khalifa’’. Le journal indique que ‘’l’article 135 du Code général des collectivités territoriales est brandi comme argument’’.
 
De son côté, Vox Populi écrit en Une que ‘’Macky dépouille Khalifa de sa mairie’’, et relève que ‘’le leader de Taxawu Dakar [est ainsi] privé de présidentielle et de sa charge municipale’’.
 
Macky éjecte Khalifa’’, réagit pour sa part l’As dont la Une est accompagnée d’une photo de l’ex-maire de Dakar visiblement abattu.
 
Le quotidien Source A, qui n’est visiblement pas en phase avec cette décision, la qualifie de ‘’énième +Jaay doolé’’ (loi du plus fort.
 
Le Soleil évoque également cette révocation du maire de Dakar, avec en prime un rappel des faits et un historique des révocations de maire dans le monde.
 
Le quotidien national consacre néanmoins son titre principal à la troisième usine de Keur Momar Sarr. ‘’87 km de conduites d’eau déjà posée’’, informe le journal qui évoque largement ce projet dénommé KMS3, qu’il présente comme ‘’l’épine dorsale de la politique hydraulique urbaine de l’Etat du Sénégal’’.

ASG