La rentrée scolaire en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La rentrée scolaire en exergue

Dakar, 6 oct (APS) - La rentrée des classes est le sujet le plus en vue dans les quotidiens dakarois parvenus ce jeudi à l’APS.
 

A ce sujet, Sud Quotidien remarque que le concept "Ubi Tey, Jang Tey" que "prônent les autorités étatiques" et qui devrait se traduire par un démarrage des cours dès le premier, "n’a pas été suivi". Le journal note que seuls les établissements-pilotes ont fait exception.
 
"+Ubi tey, jang tey+ à l’épreuve de la dure réalité", renchérit Le Populaire, parlant d’une "rentrée en dents de scie à Dakar où les élèves n’ont pas répondu présent". En revanche, le journal observe qu’"à Rufisque, Thiès et Linguère, l’élémentaire concrétise le concept". A contrario, "à Sédhiou, la pluie reporte la rentrée", tandis qu’"à Kaolack, l’eau et les herbes indisposent". 
 
Le Quotidien relève lui que "les élèves prolongent les vacances", tandis que le Soleil évoque "un démarrage des cours en demi-teinte".
 
Le quotidien national revient par ailleurs largement sur le conseil des ministres qui s’est réuni mercredi au Palais de la République. Le journal relève que le renforcement de la transparence et la lutte contre la corruption ont été les axes forts de l’intervention du chef de l’Etat, Macky Sall.
 
Le quotidien national, qui publie in extenso le communiqué du Conseil des ministres, signale aussi l’adoption, par le gouvernement, du projet de budget 2017.
 
A ce propos, l’As informe que le budget du Sénégal pour l’exercice 2017 s’élève à plus de 3.355 milliards de francs CFA. D’après le journal, il connaît ainsi une hausse de 333 milliards par rapport à l’exercice en cours.
 
Sur un autre plan, le quotidien Enquête estime que "les chiffres avancés dans les récentes sorties du Front pour la défense du Sénégal/ Mankoo Wattu Senegaal, et d’Ousmance Sonko sur l’affaire Pétro-Tim met le doigt sur une tare de la presse sénégalaise : l’investigation".
 
"697 milliards de Karim, 99 milliards du fisc, 600 milliards de Petro-Tim : presse et piège des chiffres", est le titre choisi par le journal pour décrire cette situation.
 
A propos des découvertes de pétrole et de gaz, Le Témoin signale que le groupe français Total est "en embuscade". D’après le journal, le Premier ministre Manuel Valls "avait annoncé la couleur lors de sa visite de +prospection+" à Dakar.
 
De son côté, l’As tente de donner les raisons du retard de l’installation des hauts conseillers des collectivités locales. Le journal croit savoir que celui-ci est lié au fait que, "depuis plusieurs semaines, l’Etat est en train de chercher désespérément dans la capitale un local digne d’abriter le Haut Conseil des collectivités locales (HCCT)".
 
 
Revenant sur la mutinerie de Rebeuss, Walf Quotidien révèle que "des détenus [restent] encore introuvables". Le journal parle de "panique et de psychose chez les familles des +disparus".

ASG/PON