La réconciliation Wade-Macky en vedette dans les journaux
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La réconciliation Wade-Macky en vedette dans les journaux

Dakar, 28 sept (APS) – La réconciliation entre le président Macky Sall et son prédécesseur Abdoulaye Wade sous la bénédiction du Khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké lors de l’inauguration de la mosquée Massalikoul Djinane, est l’actualité forte traitée ce samedi par les journaux parvenus à l’APS.
 
"Jërëjëf (merci) Serigne Mountakha", affiche à sa une Le Soleil avec en médaillon le Khalife général des mourides et les présidents Macky Sall et Abdoulaye Wade, les deux points liés, tout sourire sur le hall d’entrée de la mosquée Massalikoul Djinane pour illustrer sa manchette. 
 
Le quotidien national renseigne que "le président de la République Macky Sall et son prédécesseur Me Abdoulaye Wade se sont retrouvés, hier, à l’inauguration de la mosquée Massalikul Jinaane. Devant le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, le porte-parole de Tivaouane Pape Malick Sy et d’autres dignitaires religieux, ils se sont donnés la main".
 
"Retrouvailles Wade-Macky. Le coup du Khalife", écrit à sa une Enquête, soulignant que "Wade et Macky ont scellé leurs réconciliations suite à la médiation payante du Khalife des mourides. Ils sont rentrés ensemble dans le véhicule présidentiel".
 
"Le coup de Touba !", s’exclame Sud quotidien qui reprend les propos du président Macky Sall demandant à Wade de venir discuter avec lui de l’avenir du pays, tandis que Source A écrit : "7 ans de haine vaincus" à propos de cette réconciliation entre Me Wade et Macky Sall par le Khalife général des mourides. 
 
Le Quotidien parle d’une "Inauguration des retrouvailles" pour mettre en exergue la rencontre Wade-Macky à Massalikoul Djinane, soulignant qu’"après leur poignée de mains, ils sont rentrés ensemble dans la voiture présidentielle".

Serigne Mountakha Mbacké déclare dans ce journal : "Un père et un fils sont inséparables", tandis que Macky Sall ajoute : "Nous avons eu des contentieux, mais tout doit être dépassé".
 
"Serigne Mountakha met fin à la longue brouille", souligne Vox Populi qui titre "Wade-Macky : le miracle de Massalikul Jinaan". Selon ce journal, "le Khalife des mourides recolle les morceaux entre le père et le fils +pour l’intérêt général du pays". Macky Sall reconnaît dans la même publication qu’"il y a eu des contentieux, mais tout ça doit être dépassé". 
 
"Une journée d’exception. En plus d’avoir officié l’inauguration de la mosquée Massalikul jinnan, une merveille en Afrique de l’Ouest, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a réussi à réconcilier le président Macky Sall et son prédécesseur Me Abdoulaye Wade qui, depuis 2012, n’ont jamais réapparu publiquement ensemble", écrit L’As.
 
"Si vous vous retrouvez, tout le pays va se retrouver et par ricochet cela va entraîner la paix et la stabilité du pays", a lancé Serigne Mountakha Mbacké à Wade et Macky dans des propos repris par la même publication.
 
L’Obs est revenu sur "l’entretien secret" entre Wade et Macky et "ce que les deux présidents se sont dit chez Wade". "Après une décennie de brouille, l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade et le président de la République Macky Sall se sont retrouvés et serré la main. Après la séance de réconciliation par l’entremise du Khalife général des mourides Serigne Mountakha Bassirou, Macky Sall a réitéré directement son appel au soutien en direction de Wade", indique le journal.
 
Libération plonge ses lecteurs "dans les coulisses des retrouvailles" entre Wade et Macky. "Je viendrai te rendre visite le plutôt possible", le journal renseigne que c’est la promesse faite hier par Macky Sall à Wade après l’avoir déposé chez lui, en bas de la Corniche. "Auparavant, le président et son prédécesseur ont savouré ensemble, un… bain de foule à hauteur du rond-point de Colobane. Qui plus, Wade insistait pour faire baisser les vitres de la voiture !", s’exclame le journal.
 
"Le protocole d’accord de Massalikoul Djinane", écrit Kritik selon qui "impossible n’est pas mouride", ajoutant que "le sourire légendaire du Khalife de Touba cache les dons mystérieux du saint-homme en médiation".
 
"En un tour d’horloge, après avoir rendu grâce à Dieu, le guide des mourides a résolu un contentieux politique lourd d’une dizaine d’années. Serigne Mountakha a réussi là où toutes les initiatives politiques ont capoté. Le Saint homme a-t-il ainsi soldé le dossier Karim Wade ?", s’interroge le journal.
 
"Parfum de réconciliation. Au-delà de l’affiche", titre Walfquotidien qui ajoute : "Parce que Serigne Mountakha Mbacké le leur a publiquement demandé, Macky Sall et Abdoulaye Wade ne pouvaient pas ne pas se serrer la main".
 
Mais, prévient le journal, "parler aussitôt de réconciliation semble aller trop vite en besogne. Car, si les deux hommes qui se parlent depuis longtemps n’ont pu jusqu’ici se retrouver, c’est à cause de divergences sur les termes du deal : Macky veut un troisième mandat et Karim ambitionne de le succéder en 2024".

ASB