La politique, sujet dominant des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La politique, sujet dominant des quotidiens

Dakar, 3 mars (APS) – Les quotidiens parvenus samedi à l’APS traitent en priorité des questions politiques, avec la sortie du ministre-conseiller Youssou Ndour sur son compagnonnage avec le président Macky Sall, l’enquête de l’association Sherpa sur les biens mal acquis au Canada visant certains hommes politiques sénégalais, etc.
 
"Youssou Ndour sur son alliance avec Macky Sall +Je suis déçu", affiche à sa une L’As. "A moins d’un an de la prochaine présidentielle, Youssou Ndour, allié parmi les plus fidèles de Macky Sall, marque une pause et affiche sa déception par rapport à son compagnonnage avec le chef de l’Etat", écrit le journal.
 
"Très amer, la star de la musique sénégalaise met le feu dans le Macky en décrochant des flèches incendiaires contre l’entourage du président Sall’’, ajoute L’As. La publication renseigne que ‘’le leader du mouvement Fekke Maci Boole a affiché ses états dans l’émission +Face to Face+ animée par Aïssatou Diop Fall et qui sera diffusée ce dimanche sur la TFM".
 
L’Obs de son côté écrit : "Quand l’homme le plus suivi du pays parle, cela donne cela : une lame de fond à faire vendre du papier, un buzz énorme à mettre la toile en convulsion".
 
Le journal du Groupe futurs médias (GFM, privé), a repris les propos du ministre-conseiller du président Sall : ‘’Je ne suis l’animateur, encore moins la marionnette de qui que ce soit’’, ‘’On ne peut m’interdire aucun endroit dans ce pays’’, ‘’Je suis rentré en politique pour servir mon pays’’.
 
Le leader du mouvement "Fekke Maci Boole" s’est prononcé sur d’autres sujets notamment sur la Caisse d’avance de la mairie de Dakar dans laquelle son nom a été cité. 
 
"Dans tous les pays du monde, l’Etat soutient la culture et très souvent via les collectivités locales. (…) C’est dans ce cadre, en décembre 2011, que la mairie de Dakar avait organisé, trois jours durant, des concerts dans toute la ville. C’était pour permettre à certains groupes de jouer, pour faire plaisir aux populations, à l’occasion des fêtes de fin d’années. J’en faisais partie. Et c’est mon matériel qui a été utilisé à cet effet", a-t-il argumenté dans l’Obs.
 
"Je n’ai pas de problème avec Macky Sall, mais…", précise Youssou Ndour dans Libération. Selon ce journal "A quelques mois de l’élection présidentielle de 2019, le lead vocal du Super Etoile est sorti de sa réserve pour dénoncer certains comportements des membres de Benno Bokk Yaakaar".
 
"Youssou Ndour est déçu de son compagnonnage avec la majorité, même si ses rapports avec le président Macky Sall sont au beau fixe", écrit Libération. 
 
Dans l’émission "Face To Face" qui sera diffusée ce dimanche sur la TFM, ajoute le journal, le leader du mouvement "Fekke Maci Boole" a déclaré qu’il n’est pas franc-maçon. Il a également rejeté les accusations selon lesquelles, il a bénéficié de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar.
 
Le Quotidien s’est de son côté intéressé à l’enquête de Sherpa sur les biens mal acquis et titre : "Des Sénégalais traqués au Canada. Madické (Niang) et Mamadou Pouye dans le viseur".
 
"Sherpa et la Coalition biens mal acquis du Canada réactivent la +filière africaine du Québec+. Les deux organisations ont saisi jeudi la Gendarmerie royale du Canada pour l’ouverture d’une enquête contre les familles Bongo, Sassou Nguesso, Déby et des personnalités de l’ancien régime. Sans doute les investissements de Me Madické Niang et Mamadou Pouye pourraient intéresser les enquêteurs", explique le journal.
 
Selon le Quotidien, "On les soupçonne d’avoir profité de leurs positions pour favoriser leur enrichissement personnel".
 
Pour sa part, Libération affiche à sa une :"Plainte de Sherpa pour blanchiment dans l’immobilier à Montréal. La filière sénégalaise encerclée".
 
"Comment le Mamadou Pouye, le +prête-nom de Karim Wade selon la CREI s’est effacé des statuts de sa société immobilière avant que son épouse ne brade le condo acheté à 470.000 dollars. Tout sur les bonnes affaires de Me Madické Niang qui s’est tapé deux appartements évalués à 306.500 et 288.000 dollars", écrit le journal.
 
Le Soleil a de son côté accordé un entretien au directeur général de l’Agence de la sécurité de proximité (ASP), Me Papa Khaly Niang qui "salue la mesure prise par le président Macky Sall de proroger à titre exceptionnelle le contrat des ASP". 

ASB