La politique et l’économie au menu des journaux du week-end
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La politique et l’économie au menu des journaux du week-end


Dakar, 30 mars (APS) - L’actualité politique occupe les devants de l’actualité traitée par les journaux du week-end dont une bonne partie met en avant les possibles changements dans la composition du prochain gouvernement.


A croire qu’ils n’attendaient que cela ! Un commentaire ou une sortie publique du chef de l’Etat pour avoir une indication sur les contours de la prochaine équipe gouvernementale.


Et ceux parvenus samedi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) s’en délectent à l’image du journal Libération qui rapporte à sa Une des propos du président de la République : ‘’ Je vais faire des changements pour répondre au mieux aux aspirations des populations’’.


La publication rend notamment compte d’une rencontre organisée la veille à la présidence de la République pour permettre à Macky Sall de remercier et faire ses adieux à des membres de son cabinet et à des collaborateurs durant son premier mandat.


‘’Ceux qui prédisaient un changement lors du prochain remaniement ministériel ont vu juste. Macky Sall l’a confirmé en parlant du futur gouvernement qu’il fera des changements’’, renchérit la publication.


‘’Macky Sall prépare ses collaborateurs aux changements’’, croit de son côté savoir L’Observateur, s’appuyant sans doute sur des commentaires du président de la République faits devant des collaborateurs de son septennat.


‘’C’est un honneur d’avoir servi son pays. Même si vous partez, vos titres resteront dans vos curriculum vitae. Travailler à la présidence n’est pas une sinécure’’, a notamment dit le chef de l’Etat à des membres de son cabinet dans des propos rapportés par le journal du Groupe Futurs médias (GFM).


A l’aube d’un second mandat devant démarrer officiellement après une cérémonie d’investiture prévue mardi au Centre des expositions de Diamniadio, le président Macky Sall doit composer avec les manœuvres déjà initiées pour le remplacer en 2024, laisse entendre Vox Populi qui n’hésite pas à évoquer à sa Une le lancement de la ’’bataille pour sa succession’’.


Le journal en veut pour preuve les sorties publiques qui se multiplient au sein de la mouvance présidentielle et s’interroge sur la viabilité de la coalition qui l’a porté au pouvoir, le Benoo Bok Yakkar (BBY).


Sud Quotidien met l’accent sur la prochaine investiture de Macky Sall après sa réélection à la tête du pays le 24 février. Le journal voit notamment dans la présence annoncée de 16 chefs d’Etat et de gouvernement à cette cérémonie et des invitations faites aux anciens présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, une volonté du président de la République de faire les choses en grand.


‘’Seul bémol, cette investiture sous le label du Conseil constitutionnel risque de se faire en l’absence ou au boycott de certains des anciens Premiers ministres du Sénégal qui sont des membres de coalitions n’ayant pas reconnu la victoire de Macky Sall au premier tour de la présidentielle de février’’, fait remarquer le journal du groupe Sud Communication.


L’économie est parvenue à se faire une place dans la livraison des quotidiens du week-end à la faveur de déclarations faites la veille par le ministre français de l’Economie et des Finances sur la position de son pays au sujet du débat sur le maintien du Franc Cfa.


Le Quotidien usant de son habituel jeu de mots décrit à sa Une un ‘’Bruno Le Maire franc’’, au sujet d’une possible sortie des Etats membre de la zone Cfa.


‘’Nous sommes ouverts à toutes les propositions d’amélioration de la zone franc et si ces propositions sont audacieuses, la France est prête à suivre cette audace’’, souligne le journal qui cite le ministre français de l’Economie.


La photo de Bruno Le Maire aux côté de son homologue sénégalais, Amadou Ba trône à la Une du journal Le Soleil.


Une manière pour le quotidien d’illustrer le compte rendu de la cérémonie de lancement de ‘’Choose Africa’’, initiative française destinée à accompagner le développement de 2000 PME et start-up africaines en quatre ans.


AKS