La mort de six personnes à Oudalaye au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La mort de six personnes à Oudalaye au menu des quotidiens

Dakar, 28 juin (APS) – Les journaux reçus mercredi à l’APS traitent en priorité de la mort de six personnes dans l’effondrement de deux maisons à Oudalaye, dans la région de Matam (nord), suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues dans la nuit de lundi à mardi, dans le Ferlo.
 
‘’Ranérou-Premières pluies meurtrières. Oudalaye sous le choc’’, arbore Enquête à sa manchette. Le journal informe que ‘’des pluies qui ont débuté le jour de la fête de Korité, vers 22h, pour s’arrêter au petit matin d’hier (mardi) ont causé la mort de six personnes dans l’effondrement de deux maisons de ce village situé dans le Ranérou’’. 
 
Le journal relève aussi qu’il y a eu de nombreux dégâts matériels, car des murs d’autres maisons en banco de ce village se sont affaissés. Enquête ajoute que de nombreuses bêtes ont été perdues, car n’ayant pas pu être protégées des pluies diluviennes.
 
La gendarmerie de Ranérou a ouvert une enquête, après les constats d’usage, signale le journal, en signalant que le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, est attendu sur les lieux, ce mercredi.
 
Le Soleil indique que le gouvernement a confirmé dans un communiqué de presse, la mort de six personnes à Oudalaye, une localité située à 50 km, à l’Est de Ranérou.
 
Il ajoute que ‘’le président de la République Macky Sall a exprimé sa plus vive compassion et présenté ses condoléances attristées aux familles éplorées’’.
 
‘’Le chef de l’Etat a aussi décidé d’envoyer à Oudalaye, dès ce mercredi, une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Intérieur et la Sécurité publique, (…), pour exprimer aux populations de Ranérou, la solidarité agissante de la Nation’’, annonce Le Soleil.
 
La délégation gouvernementale "devra également faire l’évaluation exhaustive en vue de solutions durables’’, indique le journal.
 
‘’Premières pluies, premières victimes. La malédiction de l’eau’’, constate en Une Rewmi Quotidien, qui souligne que ‘’six personnes sont mortes, dont deux enfants âgés d’une quinzaine d’années, suite aux fortes pluies qui se sont abattues dans la région de Matam’’.
 
Pendant ce temps, relève la publication, ‘’à Diourbel, Thiès ainsi que d’autres localités du pays, les maisons pataugent dans l’eau dès les premières pluies enregistrées dans les régions du Nord, du Centre et de l’Ouest du pays’’.
 
‘’Forte pluie dans le Ranérou. Eau de malheur à Oudalaye’’, titre Le Quotidien, soulignant que six personnes sont mortes suite à l’effondrement de plusieurs bâtiments.
 
"Début d’hivernage macabre. Pluies de morts’’, renchérit La Tribune qui parle de son côté de cinq morts d’une même, famille à Matam. ‘’Pluies diluviennes. L’eau de désolation dans tout le pays’’, écrit L’Obs. ‘’Six personnes sont mortes à Oudalaye dont une vieille femme de 78 ans, trois enfants d’une même famille se noient Médina Kokoum et un garçon de trois ans a été tué par la foudre à Touba’’, énumère le journal.
 
Vox Populi met également en exergue l’effondrement de deux maisons dans la région de Matam à cause des intempéries, en titrant : ‘’La pluie tue 6 enfants à Oudalaye’’.
 
Il précise que 5 des victimes sont des membres d’une même famille âgés de 4 à 9 ans. Le journal annonce que le ministre de l’Intérieur est attendu sur place ce mercredi.
 
Vox Populi évoque par ailleurs les premières pluies qui sont tombées un peu partout sur le territoire national avec leurs lots de drames. "Les villes de Thiès, Diourbel et Saint-Louis sont sous les eaux. Un enfant a été tué par la foudre à Touba. La ville de Louga a été privée d’électricité, et des câbles électriques étaient en feu à Guédiawaye", détaille ce quotidien.
 
Le Soleil signale par ailleurs que le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI a approuvé, le lundi, la 4éme revue du programme économique et financier 2015-2018 appuyé par l’Instrument de soutien à la politique économique (ISPE).
 
A cet effet, il a salué ‘’les performances économiques du pays, écrit-il, citant un communiqué du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan qui soutient que les perspectives économiques du Sénégal sont globalement favorables et les risques bien maîtrisés’’.
 
Le Soleil informe que le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a autorisé lors de sa 105éme session tenue mardi de nouveaux financements d’un montant de plus de 256 milliards de francs CFA, dont 73 destinés à des projets au Sénégal.

ASB/ASG