La marche de l’opposition et les retombées de la visite présidentielle en Mauritanie décortiquées par les journaux
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La marche de l’opposition et les retombées de la visite présidentielle en Mauritanie décortiquées par les journaux

Dakar, 10 fév (APS) – La marche pacifique initiée hier par le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) et le Front "Initiative pour des élections démocratiques" (IED, opposition) et la visite de travail de 48h effectuée par le chef de l’Etat Macky Sall en Mauritanie s’offrent les manchettes des quotidiens parvenus ce samedi à l’APS.

 

"La présidentielle en marche" titre Le Quotidien relevant que "l’opposition fait le procès de Macky" et le président réagit en ses
termes : "Je suis pressé de descendre dans l’arène". "L’opposition
mobilise et met la pression sur le pouvoir" renseigne la publication qui fait allusion à la marche de vendredi pour "des élections libres et transparentes".

Le Quotidien rapporte que le chef de l’Etat qui rencontrait la communauté sénégalaise présente en terre mauritanienne a laissé entendre qu’il "est pressé de descendre dans l’arène politique où il y a beaucoup d’agitations".

"L’opposition dialogue avec la rue" indique Sud Quotidien, relevant que "les partis de l’opposition dite +significative+ et les membres du Front +Initiative pour des élections démocratiques+ ont battu le macadam hier, vendredi 9 février, à Dakar. A tour de rôle, devant des militants et sympathisants venus nombreux à la marche de protestation, les leaders des différents partis présents ont réclamé des élections démocratiques et transparentes…".

"La marche des seconds couteaux" (Enquête), "L’opposition déverse sa bile" (Libération), "L’opposition secoue le Macky"(WalfQuotidien), "L’opposition en foule option" (L’Observateur), autant de titres à la Une pour dire que la marche de l’opposition d’hier occupe une bonne place dans les journaux parus ce samedi.

Libération se fait aussi l’écho de la réaction du président Macky Sall, depuis la Mauritanie où il effectuait une visite de travail. "Macky Sall taillade l’opposition" écrit le journal, rapportant les propos présidentiels : "Ils ont le monopole du bavardage et du bruit. Nous, nous sommes dans le temps de l’action".

Toujours sur les retombées du séjour de Macky Sall en Mauritanie, l’As affiche à sa Une "La bonne pêche". "Les relations entre la Mauritanie et le Sénégal sont enracinées et excellentes tirant leur force de l’histoire commune longue et riche, du voisinage géographique et des liens spirituels, religieux, culturels mais aussi politiques, économiques et sociaux qu’entretiennent les deux peuples" a analysé le chef de l’Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, dans des propos rapportés par L’As.

"Les Présidents Macky et Aziz s’accordent" note Le Soleil qui laisse lire que "la visite du président Macky Sall à Nouakchott a été
fructueuse, au vu des résultats auxquels sont parvenus les parties sénégalaises et mauritaniennes". Selon le quotidien de Hann, "Le président Macky Sall a quitté Nouakchott, hier, peu avant 19h, au terme d’une visite d’amitié et de travail, à l’invitation de son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Au cours de son séjour, plusieurs accords de coopération ont été signés".

Walf Quotidien et Vox Populi s’intéressent aussi au procès du maire de Dakar, Khalifa Sall, poursuivi pour de supposés détournements de deniers publics en titrant "Diop-le maire décharge Khalifa" (Walf Quotidien) en rapport au témoignage de Mamadou Diop, ancien édile de la capitale qui confirme la nature politique des fonds.

"Grand déballage pour décharger Khalifa de la Caisse" retient Vox Populi laissant entendre que Moussa Sy, le maire des Parcelles assainies et 2e adjoint au maire de Dakar "mouille Youssou Ndour et les familles religieuses".

PON