L’état d’urgence partiel à la Une des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

L’état d’urgence partiel à la Une des quotidiens

Dakar, 6 jan (APS) – L’état d’urgence partiel dans les régions de Dakar et Thiès confrontées à une flambée de cas de Covid-19 est largement commenté par les quotidiens reçus mercredi à l’APS.
 
’’Etat d’urgence et couvre-feu partiel à Dakar et Thiès’’, affiche à sa Une Le Soleil qui rapporte que 90% des cas contaminations sont concentrés dans ces deux régions. D’autres mesures seront annoncées ce mercredi à l’issue du Conseil des ministres, selon la publication.
 
Le président de la République a décrété mardi l’état d’urgence, une mesure qui s’accompagne d’‘’un couvre-feu partiel, de 21 heures à 5 heures du matin, dans les régions de Dakar et Thiès (ouest)’’. Ces mesures prennent effet à partir de mercredi à 21 heures’’, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.
 
Depuis le 2 mars, le Sénégal a recensé 19.964 cas de Covid-19, selon le ministère de la Santé.
 
La maladie a fait 428 morts dans le pays, où 17.690 patients ont recouvré la santé. Selon le dernier bilan quotidien publié mardi matin, 1.845 personnes sont encore sous traitement. Les services du ministère de la Santé ne cessent, depuis plusieurs semaines, de mettre en garde les populations contre une nouvelle vague de Covid-19 jugée plus dangereuse que la précédente.
 
’’Les régions de Dakar et Thiès sont sous cloche’’, selon Vox Populi qui signale que de nouvelles mesures sont attendues ce mercredi en Conseil des ministres.
 
Selon Enquête, ‘’Macky Sall serre la vis’’ en décidant, à l’issue d’un conseil présidentiel de 5heures de temps, du retour de l’état d’urgence et du couvre-feu à Dakar et Thiès.
 
’’Macky Sall ferme l’axe du mal’’, titre Le Quotidien, soulignant que Macky Sall veut aussi une stratégie nationale de vaccination dans les meilleurs délais pour ’’prendre en charge et en priorité la vaccination du personnel médical et des groupes cibles qui nécessitent la plus grande attention’’.
 
’’Macky Sall remet un couvre-feu partiel à Dakar et Thiès’’, note Le Témoin qui écrit : ‘’Le combat contre le méchant virus est loin d’être gagné au Sénégal. Le relâchement des populations a favorisé le sursaut de la pandémie qui a pris un essor dangereux’’.
 
Selon le journal, ‘’le président de la République a décrété l’état d’urgence et le couvre- feu partiel dans les régions les plus touchées par le coronavirus’’.
 
’’Macky Sall ferme Dakar et Thiès’’ confrontées à une flambée de cas de Covid-19, souligne La Tribune qui écrit : ‘’La situation qui prévaut actuellement à Dakar et Thiès est plus qu’inquiétante. Et pour cause, ce sont les deux régions qui atteignent les niveaux de contaminations les plus élevés (….)’’.
 
Le journal Sud Quotidien signale que 90% des cas de contaminations sont recensés dans ces deux régions. Dans la publication, le ministre de la Santé déclare : ‘’Les régions de Dakar et Thiès comptabilisent presque 90% des cas positifs. Aujourd’hui, le Sénégal est à 19964 cas. La région de Dakar à elle seule polarise 13 447 cas, la région de Thiès en compte 2237 cas’’.
 
Source A explique comment Macky Sall se prépare pour proroger l’état d’urgence, annonçant qu’une nouvelle loi devrait être votée à l’Assemblée nationale, lundi ou mardi.
 
Face à la montée en flèche des contaminations, le président de la République ’’a décidé de prendre le taureau par les cornes en décrétant l’état d’urgence sanitaire (…)’’, écrit Kritik.
 
Les régions de Dakar et Thiès sont ‘’en zone d’alerte’’, note L’As, qui parle de ’’retour à la case départ’’ pour ces deux régions. ‘’Après avoir tendu la carotte aux populations en les appelant aux respects des mesures barrières pour contenir la deuxième vague du coronavirus, Macky Sall a finalement sorti le bâton (…)’’, dit L’As.
 
OID