L’actualité politique au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

L’actualité politique au menu des quotidiens

Dakar, 15 Mai APS Les sujets politiques semblent être les plus en exergue dans la livraison de lundi de la presse quotidienne, plusieurs tires revenant par exemple sur la rencontre entre le Président Macky Sall avec des cadres et des promoteurs économiques de la Plateforme pour l’émergence et la citoyenneté.
Le Soleil informe que le chef de l’Etat a rencontré hier (dimanche), des cadres qui ont décidé de soutenir la mouvance présidentielle. Le journal précise qu’il s’agit de ceux de la "Plateforme pour l’émergence et la citoyenneté au Sénégal".
Macky Sall, a saisi cette occasion pour se prononcer sur le Plan Sénégal émergent (PSE), le taux de croissance, la gouvernance, les découvertes de gaz et de pétrole, etc., ajoute Le Soleil.
"Dette et pétrole, Macky brûle l’opposition", titre Le Quotidien citant le président Sall qui déclare : "Les gens peuvent aller porter plainte à la planète mars", réagissant ainsi sur les accusations contre son frère sur l’affaire Petro-Tim.

Et sur la dette, le journal du Groupe avenir communication relève que le Macky Sall a rappelé à l’ancien président Wade et au Pds, sans les citer que "leur régime s’est endetté de 105 milliards pour un festival de danse que l’Etat continue à payer".
Revenant sur cette rencontre avec la Plateforme républicaine pour l’émergence et la citoyenneté, L’Observateur écrit que "Macky porte la botte à l’opposition". "Vouloir être élu, ne doit pas nous pousser à dire des contre-vérités", déclare-t-il dans des propos rapportés par ce journal.

Sur l’affaire du pétrole et du gaz, "Macky Sall attaque ses opposants", titre Vox Populi. Le Président Sall déclare dans ce journal que "des gens ont fait le tour du pays avec des +Kacc+ (contre-vérités). Il indique, toujours dans des propos repris par Vox Populi, qu’"ils peuvent aller au Pôle Nord ou à la planète mars faire des plaintes, mais..". Le chef de l’Etat a encore souligné : "dire aux Sénégalais qu’on a perdu des centaines de milliards dans des opérations, c’est manquer de respect aux gens.
La même réaction sur la plainte de l’opposition contre Aliou Sall dans l’affaire Pétro-Tim est reprise dans L’As et Sud quotidien. "Qu’ils aillent au Pôle Nord" (L’As). "C’est faux de dire que le Sénégal a perdu des milliards" (Sud quotidien).
Se prononçant sur le PSE, la gouvernance, le pétrole, le gaz, etc., Macky Sall ajoute dans le Soleil que "le Sénégal est dans une dynamique de progrès’’
Toujours dans le même journal, il souligne que la dette sert à construire le pays et appelle par ailleurs les militants de "à se départir de l’arrogance".

A ce propos, La Tribune titre "Macky Sall à ses partisans, le linge sale se lave en famille". A en croire ce journal, "le président Sall a fait feu de tout bois, tançant ses partisans et réglant ses comptes avec ceux qui passent tout leur temps à parler de pétrole".

ASB/PON