Divers sujets au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Divers sujets au menu des quotidiens

Dakar, 4 oct (APS) – Les quotidiens reçus mercredi à l’APS traitent divers sujets dont la réaction de Yavuz Selim S.A sur la décision du gouvernement de mettre sous administration provisoire ses établissements, la rentrée des classes, la sortie du nouveau ministre de la Justice, Ismaëla Madior Fall sur l’affaire Khalifa Sall, etc.
 
Rencontrant ce lundi une délégation du bureau de l’association des parents d’élèves du groupe Yavuz Selim, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a proposé ‘’un schéma qui écarte l’association +Baskent Egitim+ de la direction des établissements, de même que la fondation Maarif dans la reprise des établissements’’.
 
‘’Yavuz Selim crache sur la solution du gouvernement’’, rapporte Vox Populi qui reprend ainsi une note rendue publique ce mardi par la direction du groupe Yavuz Selim S.A, en réponse à la solution préconisée par le ministre de l’Education nationale.
 
Selon le journal, elle estime que ‘’la mise sous administration provisoire des établissements de Yavuz Selim, propriété exclusive de Yavuz Selim S.A par l’Etat du Sénégal est inconcevable’’.
 
‘’Affaire Yavuz Selim : Statu quo !’’, affiche Le Quotidien en Une, soulignant que Yavuz Selim S.A rejette l’administration provisoire de ses établissements par le ministère de l’Education nationale.
 
Le journal du Groupe avenir communication écrit que la société Yavuz Selim S.A estime que ‘’cette décision est inconcevable et inacceptable’’. A en croire le même journal, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam ‘’multiplie les rencontres pour décanter la situation de Yavuz Selim qui semble s’embourber dans l’impasse’’.
 
Par ailleurs, Le Quotidien écrit que des ‘’nuages [planent] sur l’année scolaire 2017-2018’’, informant que le Syndicat unique des enseignants du Sénégal (SUDES) a menacé ce mardi lors d’un point de presse, de ‘’déposer un préavis de grève’’.
 
‘’Les syndicalistes s’insurgent toujours contre la non-matérialité de ce qui reste des accords de février 2014’’, ainsi que ‘’le blocage des prêts auprès de la direction de la Monnaie et du crédit’’, explique le journal.
 
‘’Rentrée des classes : le casse-tête des parents d’élèves’’, titre en Une Vox Populi. Le journal écrit que ‘’beaucoup de parents peinent à prendre en charge leurs enfants pour la rentrée’’, évoquant notamment ‘’ l’équation insoluble des effets vestimentaires intouchables et des frais de scolarité’’.
 
Les quotidiens se sont par ailleurs intéressés à la sortie du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaela Madior Fall, sur l’affaire Khalifa Sall, du nom de maire de Dakar en prison depuis mars dernier pour un détournement présumé de deniers publics.
 
‘’Affaire Khalifa Sall : Ismaëla Madior Fall s’en mêle’’, écrit Enquête en manchette, en reprenant des propos du ministre qui déclare : ‘’C’est un citoyen comme les autres. Il n’y a aucun risque que les droits de Khalifa Sall ne soient pas respectés’’.
 
Selon L’As, le nouveau ministre de la Justice a affirmé mardi que ‘’les droits de Khalifa Sall seront respectés’’. Ismaëla Madior Fall s’exprimait lors d’un atelier sur les droits humains initié par Amnesty international Sénégal, en présence d’Alioune Tine et de plusieurs défenseurs des droits humains, renseigne le journal.
 
Pour sa part, Libération s’intéresse à la vente programmée de Tigo, en affichant en une : ‘’le Journal officiel brouille le réseau’’. ‘’Le décret approuvant la transaction entre Millicom et…Wari S.A a été publié dans l’édition du 9 septembre 2017. Au même moment, Millicom attendait le décret approuvant la nouvelle transaction avec Free et Cie’’, explique le journal.
 
Le Soleil, de son côté, met en exergue le projet de diffusion d’équipements pour alléger les travaux agricoles du Fonds national de recherches agricoles et agro-alimentaires (FNRAA) qui a permis d’équiper, en 2016, des agriculteurs répartis dans 150 villages.
 
‘’Ceux-ci, ajoute le quotidien national, ont reçu 150 batteuses, 97 semoirs, 97 houes sine et 101 unités de transformation d’huile brute’’.

ASB/ASG