Divers sujets au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Divers sujets au menu des quotidiens

Dakar, 23 août (APS) – Les journaux reçus mercredi à l’APS abordent divers sujets se rapportant à la célébration de l’Aïd el Kébir, le lancement de la campagne de collecte d’argent pour la caution du maire de Dakar Khalifa Sall, etc.
 
Le Soleil informe que "La Tabaski sera célébrée le 2 septembre prochain par la grande partie des Sénégalais", selon la Commission nationale présidée par Mourchid Iyane Thiam. Toutefois, "il semble qu’une partie des musulmans fêtera la Tabaski le 1 er septembre prochain, en même temps que l’Arabie Saoudite", ajoute le quotidien national.
 
"Après la Korité, la Tabaski dans la division", pointe L’As qui ajoute : "annoncée pour vendredi, la Tabaski fixée au samedi par la Commission d’observation du croissant lunaire".
 
"Sans doute, écrit le journal, une partie des musulmans fêtera l’Aïd el Kébir le vendredi 1 er septembre 2017, en même temps que l’Arabie Saoudite qui fixe la montée d’Arafat le 31 août et le 1 er septembre la Tabaski".
 
"Célébrations de l’Aïd el Kébir le vendredi 1 er et le samedi 2 septembre. Encore une Tabaski dans la division au Sénégal", déplore Vox Populi. "C’est dire qu’au +Sunugaal+, apparemment, on n’est pas encore sorti de l’auberge avec ce problème du croissant lunaire. Alors, puisqu’à chacun sa lune…bonnes fêtes", ironise le journal.
 
Sud quotidien embouche la même trompette en écrivant : "Célébration de l’Aïd el Kébir dans la division. Encore une lune, deux Tabaski", en précisant que la fête de la Tabaski sera célébrée vendredi et samedi par la communauté musulmane sénégalaise.
 
La Tabaski correspondant au pèlerinage à la Mecque, Le Quotidien écrit à ce propos que "150 pèlerins en +Hajj+ à la gendarmerie" pour faute de visa pour la Mecque.
 
"Au lieu d’un atterrissage sur le tarmac de l’aéroport de Médine, c’est l’audition à la gendarmerie de la Foire. Ils étaient plus d’une centaine à envahir les locaux pour réclamer leur argent aux voyagistes privés qui n’ont pas pu les convoyer aux lieux saints de l’islam", explique le journal.
 
Abdou Aziz Kébé, Délégué général au pèlerinage à la Mecque déclare dans Le Quotidien que "c’est une situation exclusivement imputable à des voyagistes récidivistes (…) ayant, en toute connaissance de cause, dépassé le quota qui leur a été préalablement affecté".
 
M. Kébé ajoute dans la même publication que "la Délégation générale au pèlerinage avait bien, en effet, mis en garde les acteurs privés sur un tel risque".
 
"Faux et usage de faux, escroquerie. 3 voyagistes en garde à vue à la gendarmerie", titre L’Obs, soulignant que "des visas bissau-guinéens [avaient] été promis à 150 pèlerins abandonnés à Dakar par des privés".
 
En politique, les quotidiens ont largement traité la campagne pour la collecte de la caution de Khalifa Sall qui a été réactivée mardi au cours d’une conférence de presse.
 
Le Quotidien renseigne, à ce propos, que "pour réunir 1,8 milliard de francs CFA, il est demandé dans cette initiative +citoyenne + des amis du maire de Dakar, 1000 francs CFA à ceux qui vivent au Sénégal. Au niveau de la diaspora, c’est 2 euros en Europe et 2 dollars aux Etats-Unis".
 
"Libération du maire de Dakar, Khalifa Sall. Un collectif engage la bataille de Dakar", écrit, à son tour, Sud quotidien. Selon le journal, "pour tenter de libérer le maire de la ville de Dakar, emprisonné depuis le 7 mars dernier, dans l’affaire dite de la Caisse d’avance, le collectif pour le paiement de la caution de Khalifa Sall varie ses recettes".
 
Pour le reste, les quotidiens se sont également intéressés à l’audition ce mercredi de deux avocats de Khalifa Sall et compagnie devant le Conseil de discipline du barreau suite aux attaques contre les juges du Conseil constitutionnel lors d’une conférence de presse le 16 août dernier.

ASB/PON