Divers sujets au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Divers sujets au menu des quotidiens

Dakar, 29 juin, (APS) – Les quotidiens reçus jeudi à l’APS traitent de divers sujets se rapportant en particulier à la politique et à l’économie.
 
Arborant comme titre ‘’La fuite en avant’’, Enquête s’intéresse à l’organisation des élections législatives du 30 juillet.

A en croire le journal, ‘’en demandant à la Commission électorale nationale autonome (CENA) et aux acteurs politiques de trouver des points de convergences pour un déroulement régulier des législatives du 30 juillet 2017, le président de la République semble fuir le dialogue avec son opposition’’.
 
‘’Mais la question qui mérite d’être posée après cette déclaration est de savoir si cette institution en charge de la supervision des élections a les prérogatives de mener la médiation entre le régime et l’opposition’’, s’interroge la publication.
 
Pour faciliter le vote avec la pléthore de listes, les intellectuels républicains livrent dans Vox Populi ‘’leur recette’’. ‘’Un large consensus permettant de déroger à l’article L 78, alinéa 2, du code électoral, est plus que nécessaire’’ pour faciliter le scrutin du 30 juillet, ont-ils suggéré dans ce quotidien.
 
Pour sa part, Le Témoin quotidien écrit que deux experts du système électoral, Bakar Ndiaye et Ndiaga Sylla, préconisent ‘’un léger décalage du scrutin au dimanche 24 septembre pour permettre aux électeurs de disposer de leur carte’’.
 
Le journal s’est par ailleurs intéressé à la convocation ce vendredi, par la CENA de l’ensemble des plénipotentiaires des listes de candidats aux élections pour discuter des modalités d’organisation du scrutin. Mais le constat est que ‘’l’opposition est divisée, tandis que le pouvoir applaudit’’, observe-t-il.
 
Face à la pléthore de listes, Khadim Guèye, responsable départemental du PDS (opposition) à Diourbel, propose dans Le Quotidien, ‘’la suppression de la proportionnelle’’.
 
‘’Les recettes miracles pour scrutin régulier’’, expose WalfQuotidien. Elles sont diverses et variées, juge le journal au sujet des propositions faites pour permettre aux citoyens de voter régulièrement. ‘’Mais à un mois des élections législatives, ces propositions risquent de ne pas connaître une suite favorable’’, déplore-t-il.
 
En politique toujours, les quotidiens sont revenus sur l’audience nocturne au palais que Macky Sall a accordée dans la nuit de mardi à mercredi aux responsables de l’Alliance pour la République (APR, pouvoir) de Thiès et aux mouvements affiliés à la majorité présidentielle.
 
A cette occasion, écrit L’As, "le président Macky Sall est monté au créneau pour dresser ses troupes contre Idrissa Seck, même s’il ne l’a pas nommément cité’’.
 
Le Soleil de son côté est revenu sur le conseil des ministres de mercredi présidé par le chef de l’Etat, Macky Sall. Le journal rapporte que le président Sall a demandé un audit exhaustif des concessions d’électrification rurales conçues par l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER).
 
Le journal indique par ailleurs qu’‘’à la date de fin juillet 2017, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a dénombré 1057 comptes dormants, c’est-à-dire qui n’ont plus connu de mouvements depuis au moins huit ans. Elle a mis en place un dispositif pour retrouver leurs propriétaires ou leurs héritiers’’.
 
L’Obs de son côté est revenu sur la problématique des logements sociaux au Sénégal, en titrant ‘’Le grand bluff social. 
 
‘’Le logement social à vocation à offrir un toit à tous ceux qui peinent à se loger de façon décente dans les conditions du marché. Mas au Sénégal, acquérir un logement aujourd’hui, n’est pas donné, fût-ce social !’’, s’exclame-t-il.

ASB/ASG