Les divergences au PS et la hausse des denrées alimentaires préoccupent les quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les divergences au PS et la hausse des denrées alimentaires préoccupent les quotidiens

Dakar, 4 fév (APS) – Les quotidiens abordent dans leur livraison du weekend divers sujets, dont les divergences au Parti socialiste (PS) et la hausse des prix des denrées alimentaires.

Les rivalités à l’origine de l’emprisonnement d’une dizaine de proches de Khalifa Sall emmènent Sud Quotidien à se demander si "Ousmane Tanor Dieng et la direction du parti sauront faire preuve de suffisamment de génie politique (…) pour que ne s’attise pas le feu qui couve au PS".

L’AS fait état de "tirs groupés" sur Macky Sall, le président de la République, et son allié Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Parti socialiste, en vue de la libération des détenus.

Il rapporte les propos de l’avocat et député El Hadji Diouf, lequel affirme que "le président [de la République] doit cesser d’user de la force du pouvoir pour museler ses adversaires politiques".

Cité par L’As aussi, son collègue à l’Assemblée nationale, Idrissa Diallo, déclare que "notre seul ennemi est Ousmane Tanor Dieng, qui est en train de leurrer Macky [Sall]".

La Tribune présente l’ancien président sénégalais Abdou Diouf comme un "médiateur de l’ombre", dans la crise au sein de cette formation politique qui l’a fait élire plusieurs fois à la tête du pays.

Vox Populi et Enquête font état d’une "flambée" des prix des denrées alimentaires.

"Les prix du poisson flambent", titre le journal cité en premier lieu, ajoutant que "le tas de ‘yabooy’ passe de 500 à 2.000 francs CFA".

— - "Le désarroi des consommateurs, le silence de l’Etat" ---

"La folle flambée des prix", titre Enquête, qui précise que cette hausse concerne le riz, l’huile, le sucre, le lait et d’autres denrées alimentaires.

"Le désarroi des consommateurs, le silence de l’Etat", ajoute-t-il. "L’arrêté du 23 mai 2013 portant administration des prix de l’huile, du sucre et du riz est aujourd’hui loin d’être respecté. Cette baisse des prix, qui était tant chantée par les autorités actuelles, vire à une augmentation tous azimuts, sans aucune réaction de leur part", constate Enquête.

L’Observateur s’intéresse à la "peur sur la banlieue" de Dakar, où ont été constatés "13 meurtres en 2016, des agressions et des cambriolages à la pelle".

La banlieue dakaroise est "en proie à une insécurité inquiétante, qui expose les populations à un permanent danger de mort", rapporte le même journal.

Le Quotidien aussi est intéressé par la sécurité. "La police nettoie Dakar", titre-t-il, en faisant état d’une "opération de sécurisation" durant laquelle "174 personnes [ont été] interpellées" vendredi.

Le Soleil s’intéresse à la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 de football, qui sera jouée dimanche par l’Egypte et le Cameroun, à Libreville, la capitale du Gabon.

C’est "un record à consolider" par les Pharaons d’Egypte, vainqueurs de la CAN sept fois, mais aussi "un gap à réduire" pour le Cameroun, quatre fois champion d’Afrique, fait remarquer Le Soleil.

Le journal Stades publie un "bilan chiffré" d’Aliou CIssé, le sélectionneur des Lions du Sénégal, éliminé aux quarts de finale du tournoi africain par le Cameroun.

"En 22 mois passés sur le banc, Aliou Cissé a utilisé 47 joueurs en 19 matchs. Son équipe a marqué 29 buts et en a concédé 11. Elle a signé 13 victoires, a subi quatre défaites et fait deux matchs nuls", détaille le journal.

ESF