Les journaux évoquent un renouveau des relations sénégambiennes
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les journaux évoquent un renouveau des relations sénégambiennes

Dakar, 3 mars (APS) - Les quotidiens parvenus vendredi à l’APS célèbrent un "nouvel élan" dans les relations sénégambiennes, un optimisme fondé par les perspectives de la visite officielle entamée la veille au Sénégal par le nouveau président gambien Adama Barrow.
 
"Sénégal-Gambie : Un nouvel élan", affiche par exemple le quotidien Le Soleil, dont la une réserve une place privilégiée à la visite de M. Barrow, la première à l’étranger du successeur de Yahya Jammeh.
 
Le Soleil, faisant le compte-rendu de cette visite, fait état d’une "nouvelle dynamique" des relations entre le Sénégal et la Gambie, perspective suivant laquelle "le processus de construction du pont sur le fleuve Gambie sera accéléré", entre autres projets.
 
Le journal relève de même "la détermination" dont ont fait part les deux chefs d’Etat, Macky Sall et Adama Barrow, relativement à "la lutte contre le trafic de bois et de drogue", sans compter que Dakar compte plus que jamais sur l’appui de Banjul pour la paix en Casamance, une entité constituée des trois régions méridionales du Sénégal, confrontée à une rébellion depuis 1982.

Le Quotidien note une "convergence de vues" des deux pays sur plusieurs sujets, dont le trafic de bois, l’insécurité, la coopération économique, avec plusieurs accords en vue. "La coopération à flots", résume le journal, sur sa manchette.
 
Mieux, le Sénégal et la Gambie nagent désormais "dans la même direction", si l’on en croit Le Quotidien. Sud Quotidien ne dit pas autre chose, qui titre : "Macky et Barrow donnent le ton" pour le renforcement de l’axe Dakar-Banjul. 
 
La Tribune s’intéresse au programme de la visite du président Barrow, qui va se rendre ce vendredi à Tivaouane, Touba et Médina Baye.
 
Les quotidiens évoquent aussi la conférence de presse que le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, doit animer cet après-midi.
 
"Les notes secrètes du procureur", titre L’Observateur, en anticipant sur les sujets qui seront évoqués lors de ce face-à-face du magistrat avec les journalistes.
 
Selon le journal, le procureur va faire le point sur les "détails de la caisse d’avance de Khalifa Sall", une allusion à ce dossier judiciaire pour lequel le maire de Dakar a été auditionné par la Police judiciaire, relativement à des soupçons de mauvaise gestion.
 
Si l’on en croit L’Observateur, "l’affaire Bamba Fall et compagnie", "le dossier Abdoul Mbaye", "le cas de Barthélémy Dias", entre autres sujets seront au menu de la conférence de presse du procureur de la République.
 
Au sujet précisément de l’affaire de la "caisse d’avance" de la mairie de Dakar, Libération annonce l’arrestation "imminente de Khalifa Sall et Cie", se basant sur une information judiciaire "en cours d’ouverture pour détournement de derniers publics, faux et usage de faux".
 
Le Témoin Quotidien prend le parfait contrepied de Libération, en affichant : "Khalifa Sall : Et s’il n’avait rien fait !"
 
De l’avis de cette publication, "malgré le lynchage médiatique" contre Khalifa Sall, "les charges contre le maire de Dakar sont bien minces pour ne pas dire inexistantes".
 
Vox Populi, pour sa part, sonne l’alerte sur l’érosion des falaises des madeleines, à Dakar. "Danger imminent sur la route de la corniche", titre ce journal.
 
Le même journal donne la parole au professeur Pape Goumba Lô, directeur du Centre expérimental et d’études pour l’équipement (CEREQ), selon qui "si dans un an, on ne réagit pas, la route de la corniche va être coupée".

BHC/BK/ESF