Une diversité de sujets au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Une diversité de sujets au menu des quotidiens

Dakar, 13 août (APS) – Les quotidiens reçus samedi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) traitent divers sujets se rapportant à la politique, avec l’élection des Hauts conseillers territoriaux, les transports, le démantèlement d’un réseau de fraudeurs au Port et l’énergie.

En politique, Enquête titre : ‘’Petits calculs politiciens’’. ‘’Derrière le boycott de l’élection des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) par le Rewmi d’Idrissa Seck et le Grand parti de Malick Gackou et la décision de l’Alliance pour la République (APR) de ne pas présenter de listes à Dakar, se cachent des calculs politiciens’’.

Ce scrutin indirect est parti ‘’pour déterminer les véritables rapports de forces politiques du moment en perspective des prochaines joutes électorales’’, selon le journal.

Le Populaire note que Khalifa Sall ‘’refuse de remorquer le pouvoir’’ dans le département de Dakar. ‘’Le maire de Dakar refuse le Benoo Taxawu Dakar que portait Abdoulaye Diouf Sarr de l’APR et gade sa liste And Taxawu Dakar avec 15 des 19 maires de la ville’’, écrit Le Pop.

Ce qui fait dire à L’As : ‘’Khalifa Sall impose And Taxawu Dakar’’. Le journal rapporte que le maire de Yoff, responsable de l’APR, Abdoulaye Diouf Sarr a tenté de trouver ‘’un compromis politique’’ avec Khalifa Sall et cie pour présenter une liste commune dénommée ‘’Bennoo Taxawu Dakar’’. Mais, ‘’conscients de leurs forces’’, le maire de Dakar et ses alliés ont rejeté en bloc toutes les propositions faites par Abdoulaye Diouf Sarr. Khalifa Sall lance ‘’And Taxawu Dakar’’.

Pour Walfadjri, en refusant de présenter des candidats à Dakar, ‘’Macky Sall craint un second revers dans la capitale’’. Le journal rappelle que la coalition Taxawu Dakar de Khalifa Sall avait raflé la quasi-totalité des collectivités locales de la capitale lors des élections locales de 2014. Seule la commune de Yoff, dirigée par Abdoulaye Diouf Sarr, était tombée dans l’escarcelle du parti présidentiel.

Après avoir réclamé 8 milliards de compensation pour le retard dans l’ouverture de l’Aéroport de Diass, ‘’Senac recule’’, selon Le Quotidien. ‘’Sous le prétexte de combler un manque à gagner occasionné par le retard dans l’ouverture du nouvel Aéroport, censé lui apporter une plus grande clientèle, le concessionnaire de l’autoroute à péage (Senac) veut que l’Etat lui offre 8 milliards à titre de compensation’’, avait rapporté le journal dans une précédente édition.

Dans son édition de samedi, Le Quotidien écrit : ‘’Les dirigeants de la société concessionnaire de l’autoroute à péage ont finalement décidé de faire contre mauvaise fortune bon cœur et renoncer à leur demande de compensation pour manque à gagner. Mieux, ils ont dans la foulée annoncé leur intention de renégocier les tarifs du péage à la baisse’’.

L’Observateur met l’accent sur le démantèlement d’un réseau de transitaires fraudeurs au Port de Dakar. Le journal explique comment la douane ‘’sans tintamarre’’ a décelé ‘’une fraude de marchandises dans les opérations de dépotage à la zone malienne’’.

Le Soleil souligne que les travaux de construction de la centrale solaire de Bokhol ont été exécutés à 80%. L’appel d’offres de 3 centrales solaires de 100 mégawatts a été également lancé.

OID