Les sujets politiques parmi les plus en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les sujets politiques parmi les plus en exergue

Dakar, 4 déc (APS) - La livraison de lundi de la presse quotidienne traite de plusieurs sujets d’actualité dont certains sont liés à la politique et à la justice.

Le journal Le Quotidien, par exemple, revient sur le meeting de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) à Podor (nord), un rassemblement politique qui a fini "en queue de poisson", selon le journal.
 
’’Un meeting, du désordre. C’est le constat, hier, lors du lancement du mouvement Podor horizon 2019 par Abdoulaye Daouda Diallo’’, écrit ce journal, estimant via sa manchette que l’ancien ministre de l’Intérieur ’’perd le nord’’.
 
’’C’est une vraie démonstration de force qu’a réussie le ministre des Infrastructures’’ à l’occasion de ce meeting tenu sur un terrain vague qui ’’ne pouvait même pas contenir la foule énorme. Il y a même eu des échauffourées’’, écrit de son côté Libération.
 
’’Pour une rentrée politique, ce fut énorme. Le coordonnateur départemental de Podor a remercié les militants avant de mettre fin au meeting’’, déroulé ’’sous le sceau de l’unité derrière’’ le président Macky Sall, ajoute le journal.
 
Walfquotidien annonce le report de la vente des cartes pour le renouvellement des instances du Parti socialiste (PS, majorité). ’’Khalifa bloque tout’’, affiche le journal dont la manchette suggère que la situation de l’édile de Dakar serait à l’origine de ce blocage.
 
Le maire de Dakar, un des responsables les plus en vue du PS, est en détention préventive depuis le 7 mars dernier pour des malversations présumées portant sur 1,8 milliard de francs CFA dans le cadre de la gestion de la "caisse d’avance" de la municipalité de la capitale.
 
M. Sall, élu malgré tout député à l’issue des législatives du 30 juillet dernier, devrait faire face à la justice après la levée de son immunité parlementaire, une issue qui créerait des remous au sein de son parti dans lequel ses partisans ne comptent pas en rester là.
 
Selon Walfquotidien, la vente de cartes de membre du PS ’’semble avoir été repoussée aux calendes grecques, si elle n’est pas tout simplement annulée’’, au point que ’’certains redoutent une annulation pure et simple du processus de renouvellement des instances du parti’’.
 
Le Quotidien L’As, justement, revient sur l’affaire Khalifa Sall à la lumière des débats suscités par celle-ci à l’Assemblée nationale, à l’occasion de la plénière pour le vote du budget du ministre de la Justice pour l’exercice 2018.
 
’’De passage à l’Assemblée nationale samedi dernier, le ministre de la Justice a voulu effleurer l’affaire Khalifa Sall prétextant que le dossier est pendant devant la justice’’, avance le journal.
 
Il ajoute : ’’C’est sans compter les députés de l’opposition notamment Mamadou Lamine Diallo et Déthié Fall qui ont ainsi chargé Ismaïla Madior Fall l’accusant d’être le bras armé d’un régime dictatorial’’.
 
De son côté, le garde des Sceaux ’’ignore les sujets qui fâchent’’, préférant ’’accentuer ses réponses sur le fonctionnement de la Justice dans toutes ses composantes’’ (Enquête), s’il ne ’’boude’’ pas simplement l’affaire Khalifa Sall, note Sud Quotidien.
 
’’A la fin de la plénière pour le vote du projet de budget 2017 de son département, rapporte le même journal, il a passé en revue toutes les questions posées par les parlementaires, sans s’attarder sur celles relatives à l’affaire Khalifa sall’’.
 
Divers autres sujets font le menu du jour des quotidiens, dont le quotidien national Le Soleil qui annonce pour bientôt un code de la publicité, citant le ministre de la Communication, Abdoulaye Baldé, lors du vote du budget de son département pour l’exercice 2018.
 
Enquête ouvre sur ’’la révolution numérique en marche’’ au Sénégal. ’’Elle intervient après une longue période d’une dizaine d’années où le Sénégal était sans stratégie, sans boussole numérique’’.
 
’’Cette stratégie (SN 2025) constitue la composante digitale du Plan Sénégal émergent préconisée par le président de la République. A terme, elle doit permettre la digitalisation de l’économie et aider, entre autres, les populations à sécuriser leurs épargnes, les inciter à investir dans des activités génératrices de revenus’’, écrit Enquête.
 
Vox Populi qui se fait l’écho d’une attaque au couteau lors d’un contrôle de police à la frontière nord du Sénégal. ’’Un présumé djihadiste blesse un policier et un civil à Rosso’’, annonce le journal.
 
L’Observateur s’intéresse à une affaire de traite de personnes. ’’Raids au cœur du trafic d’êtres humains’’, peut-on lire à la Une du journal, qui annonce notamment l’arrestation à Dakar d’un présumé vendeur de migrants en Libye.
 
De même, des ’’Guinéens qui convoyaient 8 enfants mineurs (sont) stoppés à l’entrée de Kébémer’’, alors qu’un ressortissant malien était placé en garde-à-vue à Tamba ’’pour trafic international de migrants’’.
 
Le Témoin quotidien parle du premier gamou organisé sous les ordres du nouveau khalife général des tidjanes. ’’Mission réussie pour Serigne Mbaye Sy Mansour’’, affiche le journal en première page avec la photo du guide tidjane comme illustration.
 
 

BK/MB