Les sujets politiques mis en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les sujets politiques mis en exergue

Dakar, 2 juin (APS) – Le fichier électoral et les investitures des candidats aux prochaines élections municipales et départementales dominent l’édition des quotidiens pour ce mercredi.
 
‘’La société civile met en demeure l’Etat’’ de corriger les ‘’imperfections’’ notées dans le fichier électoral, la base de données avec laquelle seront organisées les élections municipales et départementales du 23 janvier 2022, rapporte Sud Quotidien.
 
‘’La lancinante question du détachement de [la Direction générale] des élections de la tutelle du ministère de l’Intérieur a fait l’objet d’une recommandation des experts indépendants’’ de la société civile, ajoute le journal.
 
S’agissant de l’investiture des candidats aux élections du 23 juin 2022, Tribune estime qu’il y a une ‘’crise de leadership’’ au sein de Benno Bokk Yaakaar (BBY), la coalition réunissant le parti au pouvoir et ses alliés.

‘’Le chef de file de Benno, le président de la République, Macky Sall, ne prêche-t-il pas dans le désert ?’’ s’interroge Tribune, ajoutant que ‘’le consensus va se heurter aux antagonismes [et aux] clivages sociopolitiques’’.

Par exemple, ‘’à Ziguinchor, entre Abdoulaye Baldé et Doudou Kâ, personne ne voudra laisser le champ libre à l’autre’’, lit-on dans le même journal, concernant la préparation des listes de la majorité présidentielle pour les élections des mairies et conseils départementaux.

Cheikh Sarr, un des leaders de BBY, minimise les risques auxquels est confrontée la majorité présidentielle. ‘’Nous avons la possibilité de faire des arbitrages (…) parce que nous avons une coalition, avec un président accepté’’ de tous les leaders des partis membres de BBY, argue M. Sarr dans WalfQuotidien.

Le ministre, porte-parole de la présidence de la République, Seydou Guèye, commente avec Vox Populi la tournée qu’effectue le président de la République dans plusieurs régions du pays depuis samedi. ‘’Cette fusion avec les Sénégalais montre que nos concitoyens préfèrent ceux qui travaillent’’, a déclaré M. Guèye.
 
‘’Vous pouvez convenir avec moi que l’impressionnant et enthousiaste accueil que les populations ont réservé au président Macky Sall indique sans équivoque que celles-ci le portent profondément dans leur cœur’’, a commenté le porte-parole de la présidence de la République.

Durant sa tournée dans les régions de Kaffrine, Kaolack (centre), Tambacounda (est) et Kédougou (sud-est), Macky Sall a inauguré plusieurs infrastructures dont deux hôpitaux régionaux.

Le Soleil annonce la décision prise par le chef de l’Etat d’indemniser dès ‘’la semaine prochaine’’ les riverains du futur aéroport de Kahone, qui sont obligés d’abandonner leurs terres et leurs habitations.
 
‘’En visite sur le chantier de l’aéroport de Kahone, le chef de l’Etat a rencontré des (…) personnes impactées par le projet. Il leur a fait part du paiement des impenses à partir de la semaine prochaine’’, écrit Le Soleil.

‘’Péril sur les Niayes !’’ s’inquiète EnQuête, ajoutant que ‘’le grenier se vide à cause de la raréfaction de l’eau’’ dans cette zone propice à l’agriculture et au maraîchage.
 
Le journal explique qu’‘’à cause d’une urbanisation galopante, l’eau devient de plus en plus rare dans les Niayes et dans le département de Rufisque, menaçant l’agriculture familiale, dans ce bastion de l’horticulture’’.

Le Quotidien s’est intéressé à la présence des entreprises françaises au Sénégal. ‘’La France n’a pas une présence honteuse au Sénégal’’, soutient le ministre français du Commerce extérieur, Franck Riester.
 
‘’En dépit des attaques dont elle ne cesse d’être l’objet du fait de certains milieux activistes, la France n’entend pas céder d’un pouce sur ses relations avec certains pays comme le Sénégal. Au contraire, Franck Riester assure que la France sera davantage présente au Sénégal’’, lit-on dans le même journal.

‘’Certains esprits chagrins voudraient la voir partir et n’hésitent pas à crier ‘France dégage !’ Malheureusement pour ces gens, ils devront faire contre mauvaise fortune bon cœur’’, commente Le Quotidien.

Il ajoute que ‘’la France a des gages suffisamment solides [pour] profiter encore longtemps de notre belle Teranga (hospitalité)’’.

Les journaux continuent de commenter l’évasion de Baye Modou Fall dit Boy Djiné. ‘’Boy Djiné fait tomber le directeur du camp pénal’’ de Liberté 6, la prison d’où le détenu aux multiples évasions s’est échappé depuis plusieurs jours, apprend-on du journal Le Quotidien. 
 
‘’Le ministre de la Justice n’a pas trop attendu pour démettre de ses fonctions le directeur du camp pénal, Baye Alley Konté, soixante-douze heures après l’évasion spectaculaire de Baye Modou Fall alias Boy Djiné’’, écrit le même journal.
 
Selon les Echos, l’enquête menée pour savoir comment le détenu s’est évadé ‘’privilégie la complicité interne’’ dont il aurait bénéficié. 

ESF/ASG