Présidentielle : les Sénégalais invités à
APS
SENEGAL-RELIGION

Présidentielle : les Sénégalais invités à "cultiver’’ et "répandre’’ la paix

Louga, 13 jan (APS) - Le Khalifé général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour, a invité, samedi à Louga, les Sénégalais à "œuvrer, à cultiver et à répandre la paix’’ pour une élection présidentielle apaisée le 24 février prochain au Sénégal.
 
 ‘’Nous sommes dans un monde où chacun prie et souhaite la paix, alors que les attitude et comportements ne vont pas dans le sens de cette paix. Si tel était le cas, chacun aurait oublié ses besoins et ses intérêts personnels pour la cultiver’’, a-t-il dit.
 
S’exprimant lors de la cérémonie de clôture de la 55èeme édition de la Ziarra annuelle dédiée à Thierno Mountaga Daha Tall, Serigne Mbaye Sy Mansour a appelé avec insistance les Sénégalais à "œuvrer’’ et "cultiver’’ la paix et à la vivre également.
 
L’honneur lui a été en effet faite par le Khalife général de la famille omarienne, Thierno Mouhamadou Bachirou Tall, de clore la liste des orateurs et de formuler des prières pour l’assistance.

‘’Je ne suis pas là pour faire de la politique, ni parler de politique, mais je donne mon avis sur la situation du pays et je sais que nous avons besoin de solidarité et de paix et cette paix nous la partageons. Donc, c’est à nous de travailler pour cette paix’’, a-t-il dit. 
 
Serigne Mbaye Sy Mansour prévient que ‘’le malheur ne vient jamais seul’’. ‘’Nous devons revoir nos comportements. Nous allons vers une élection présidentielle, mais cela ne mérite pas qu’on se batte où qu’on sombre dans la violence’’, a-t-il affirmé.
 
Le guide religieux a rappelé que chacun est libre de voter pour le candidat de son choix, mais sans semer ni répandre la violence. 
 
‘’Il n’y pas personne qui fasse l’unanimité dans le cœur des gens. Il faut refuser de se battre pour qui que ce soit. C’est dans la paix que tout est possible ; même le pardon de Dieu, le jour du jugement dernier, on ne l’obtiendra que par la paix’’, a-t-il soutenu.
 
‘’Si personne ne se bat, il n’y aura pas de violence. Chacun est libre d’exercer son droit d’électeur. Le jour du scrutin, après avoir voté, que chacun rentre dans la paix chez lui. Personne ne peut obtenir ce qu’il veut si dans son cœur il n’y a pas la paix’’, a-t-il déclaré.
 
Aux fidèles venus assister à la ziarra, il a fait observer que personne ne se bat pour l’Islam ou au nom de l’Islam alors que, très souvent, on voit tout le temps des gens se battre pour de l’argent, pour une position ou un prestige.
 
Le Khalife des Tidianes a par ailleurs prié pour un retour aux valeurs de dignité, de fierté, d’humilité et d’éducation qui, selon lui, sont à la base de toute réussite.
 
Il a prié pour les toutes les familles religieuses du pays et appelé à présever le legs de leurs ascendants et des devanciers de façon générale.

SK/ASG