Les journaux se font l’écho du dernier adieu des ’’talibés’’ à Cheikh Béthio Thioune
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les journaux se font l’écho du dernier adieu des ’’talibés’’ à Cheikh Béthio Thioune

Dakar, 11 mai (APS) - L’inhumation du leader des "thiantacounes" Cheikh Béthio Thioune vendredi à Touba, la capitale du mouridisme, est le principal sujet au menu de la livraison du week-end de la presse quotidienne.

"Hommage ultime à Cheikh Béthio Thioune", décédé mardi à Bordeeaux, en France, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 81 ans, souligne le quotidien Le Soleil.

Cheikh Béthio Thioune "a été inhumé en présence d’une importante foule. Des responsables de la communauté mouride lui ont rendu un ultime hommage", selon le journal.

Cheikh Béthio repose désormais "à Touba auprès de Serigne Saliou (Mbacké)", défunt khalife général des mourides, son guide spirituel, note L’As, se faisant l’écho d’une "tension" et d’"altercations" à l’enterrement du guide des "thiantacounes".

"Finalement, c’est le +ndiguel+ du Khalife général des mourides qui a prévalu sur la volonté de Cheikh Béthio Thioune d’être inhumé à Médinatou Salam", son fief dans le département de Mbour.

"Si sa famille a accepté de se conformer à la recommandation de Serigne Bassirou Mountakha Mbacké, signale L’As, cela n’a pas été le cas de certains thiantacounes qui ont assiégé le cimetière de Bakhiya".

Rewmi quotidien écrit que la dépouille de Cheikh Béthio Thioune "a été très disputée. Ses talibés étaient, hier, prêts à tout faire pour l’amener à Médinatou Salam selon sa volonté. Il a fallu des injonctions du hkhalife général des mourides pour tempérer les ardeurs débordantes des talibés et autres et l’enterrer dans la ville sainte" de Touba.

"Ferveur, transe et colère (...), les thiantas dans tous leurs états" à l’occasion, rapporte Vox Populi faisant allusion aux disciples du défunt guide. Et ce journal également de relever que "des disciples zélés" ont tenté "un forcing pour l’inhumer à Médinatou Salam, en vain".

"La volonté du khalife l’emporte sur celle des talibés", indique Walfquotidien. Il reste que "les +talibés+ sont révoltés du fait que le Cheikh ne soit pas inhumé à Médinatou Salam (Le Quotidien), sans compter que dans son fief de Médinatou Salam, c’est la "déception" (Enquête).

"En vain", les disciples présents dans cette contrée, fief de Béthio Thioune, n’ont pas arrêté de réclamer "le respect de la dernière volonté de leur guide de reposer auprès des siens, près de sa famille".

Selon l’Observateur, la "discorde" née de cette situation "a donné suite à une journée mouvementée", déjà que certains disciples "avaient envahi l’Aéroport Blaise Diagne (AIBD) pour empêcher le transport de la dépouille à Touba", conclut L’Observateur.
 
 

BK