Le football et la politique au menu
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Le football et la politique au menu

Dakar, 25 mars (APS) - L’actualité du football, avec les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) séniors et celles des Moins de 23 ans, est au coeur des quotidiens parvenus lundi à l’APS, lesquels demeurent également intéressés par la formation du prochain gouvernement.

"L’apothéose", s’extasie ainsi L’Observateur à sa Une, au sujet de la victoire (2-0) remportée samedi par le Sénégal sur Madagascar, en match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) seniors.
 
Avec cette victoire sur Madagascar, la 5e sur 6 matchs, soit 16 points sur 18 possibles, l’équipe nationale du Sénégal "a terminé les éliminatoires à la CAN 2019 de la meilleure des manières", note le journal.
 
"Le parcours sans faute des Lions" est également mis en exergue par Le Soleil, dont la manchette est illustrée par une photo de l’attaquant Mbaye Hamady Niang tout à sa joie de buteur, une manière de souligner sa performance de buteur.
 
Pour Enquête et Libération également, l’attaquant de Rennes, auteur des deux buts du Sénégal, semble personnifier la victoire du Sénégal, la photo de l’attaquant de Rennes validant parfaitement cette idée à la Une des deux journaux. 
 
L’As, plus précis, affiche : "Mbaye Niang, nouveau Damel", en référence au titre de roi du Cayor, royaume correspondant à l’actuelle région de Thiès, qui a abrité ce match contre Madagascar.
 
"Grâce à un doublé de Mbaye Niang, le Sénégal a battu Madagascar (2-0), en match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019. Les Lions terminent ainsi la campagne africaine sans le moindre revers".
 
Le journal Le Quotidien en atteste par sa manchette : "Les Lions indomptables !", au risque de faire penser à l’équipe nationale du Cameroun.

"Déjà qualifiée pour la CAN 2019", l’équipe nationale du Sénégal, en s’imposant aux dépens de Madagascar, reste invaincue et termine en tête du groupe A, relève le journal.

"Les Lions, leader du groupe A", signale sobrement Sud Quotidien, Walfquotidien insistant sur le fait que les Lions ont gagné "+avec la manière+".

Vox Populi, pour sa part, se projette sur la CAN proprement dite, sur la base de déclarations du sélectionneur national. "L’ossature du groupe qui doit aller à la CAN est là. D’ici-là, dit Aliou Cissé, j’espère que nos joueurs seront en forme et qu’il n’y aura pas de blessures".
 
Plusieurs quotidiens ne manquent pas de souligner par ailleurs l’élimination de l’équipe nationale des moins de 23 ans de la course à la CAN de la catégorie, après son match nul vierge contre la Guinée, match également joué à Thiès, sur le même stade que celui joué par les Lions seniors contre les "Baréa" de Madagascar.
 
L’équipe nationale des moins de 23 ans, battue (1-2) en Guinée lors de la phase aller, "a échoué sur l’avant-dernière marche (..)" menant à la CAN de la catégorie prévue en novembre prochain, note Vox Populi.
 
"Battue mercredi dernier à Conakry (2-1), l’équipe coachée par Joseph Koto a été accrochée hier (0-0) au stade Lat Dior. Un résultat qui élimine la bande à Ibrahima Niane", écrit l’As.
 
"Les lionceaux échouent face à la Guinée" (Enquête) et "(...) gâchent la fête", indique L’Observateur, lequel estime que cette élimination "est le cheveu dans la soupe du foot sénégalais qualifié à la Can dans toutes les catégories, sauf chez les U23".
 
Pour le reste, plusieurs quotidiens traitent de la formation du nouveau gouvernement, suite logique de la présidentielle du 24 février dernier qui a vu le chef de l’Etat sortant rempiler pour 5 ans.
 
"Macky Sall +se barricade+", peut-on lire à la Une du quotidien Enquête, lequel annonce de "nombreux changements" dans le futur gouvernement. "Le chef de l’Etat est à Dakar" après des vacances de quelques jours. "Le prochain gouvernement va bientôt être connu, avec de nombreuses nouvelles têtes", écrit ce quotidien.
 
"Macky, à l’épreuve de la majorité", affiche de son côté Sud Quotidien. "Attendu avec fébrilité par la classe politique, la société civile, le monde de l’administration et des affaires comme par +gorgorlu+, le prochain gouvernement qui sera formé, risque de ne pas contraster avec la stratégie globale du +gagner ensemble, gouverner ensemble", avance le journal.
 
Sud Quotidien ajoute : "Et pour cause, quoiqu’il entame son deuxième et dernier mandat, le président sortant semble encore obligé de composer avec sa majorité +silencieuse+, compte tenu de l’approche des locales, et en prévision des législatives".
 
Le Quotidien s’intéresse plutôt à la gestion économique du président réélu. "7 ans 2 visages", titre le journal, selon lequel Macky Sall a de nouveau "5ans pour rectifier le tir". 
 
"Si sur le plan économique et social, Macky Sall peut se targuer d’un bon bilan, sa gouvernance a divisé les Sénégalais durant son septennat. Son second mandat pourrait lui permettre de rectifier le tir", analyse Le Quotidien. 
 
 

BK