Le décès de Amath Dansokho en vedette dans les journaux
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Le décès de Amath Dansokho en vedette dans les journaux

Dakar, 24 août (APS) - Le décès de Amath Dansokho est l’actualité forte traitée ce samedi par les journaux parvenus à l’APS. 

 
‘’Décès de Amath Dansokho, président d’honneur du PIT : L’infatigable combattant de la démocratie’’, titre le quotidien national le Soleil qui évoque ‘’le parcours d’un faiseur de roi’’. 

‘’Amath Dansokho a été rappelé à Dieu, hier à Dakar, à l’âge de 82 ans, renseigne le journal, soulignant que cette ‘’figure emblématique et charismatique de la politique et de la gauche, ce faiseur de roi, doublé d’un combattant de la liberté, a toujours été réputé pour son franc-parler et sa droiture’’.
 
Traitant du sujet, le journal le Quotidien écrit à la Une ‘’’Décès de Amath Dansokho : La chute du baobab’’. Il informe que la levée du corps est prévue ce dimanche à l’hôpital principal et l’inhumation à Saint-Louis.

‘’Au moment où le Sénégal commémorait, hier, le 40e jour du rappel à Dieu d’Ousmane Tanor Dieng, il perdait une autre figure emblématique de la classe politique. Il s’agit du ministre d’Etat Amath Dansokho, un des Mohicans de la politique sénégalaise’’, commente le journal.
 
Avec une photo d’illustration du défunt qui offre le dos, le journal l’Observateur barre sa Une avec le titre ‘’Décès Amath Dansokho : Il fut un Tsar de combattants’’.

Selon le journal, Dansokho qui est décédé hier vendredi à 82 ans à Dakar ‘’était une icône du champs politique sénégalais qu’il a marqué de son empreinte indélébile’’.
 
Walfquotidien publie une interview du défunt en mettant en exergue une phrase dans laquelle Dansokho disait : ‘’Si je meurs, je ne voudrais pas d’hommage folklorique, l’estime du peuple me suffit’.

Aussi, sous le titre ‘’Amath Dansokho a tiré sa révérence : Fin de mission d’un révolutionnaire’’, le journal écrit ‘’Après Ousmane Tanor Dieng et Jacques Diouf, le Sénégal vient de perdre un de ses dignes fils. Amath Dansokho connu pour ses combats pour la démocratie au Sénégal, fut une figure emblématique de la gauche sénégalaise. Il s’est beaucoup illustré dans la lutte pour l’indépendance et la libération des masses’’.
 
‘’Adieu Amath’’, résume le journal Sud quotidien qui indique que Macky sall pleure un serviteur de la république. Dans les réactions recueillies par le journal, Moustapha Niasse évoque ‘’un homme de conviction et de foi’’ tandis que Aminata Touré indique que ‘’un grand combattant de la justice sociale s’est reposé’’.
 
Le Quotidien consacre sa Une au défunt en titrant ‘’Acteur et témoin de la vie politique : Dansokho perd la lutte finale’’.

‘’Absent pendant longtemps de la scène publique, le ministre d’Etat et ancien leader du PIT, Amath Dansokho, est décédé hier à Dalar des suites d’une longue maladie. Il a été l’un des hommes politiques qui ont marqué l’histoire politique du Sénégal’’, souligne le journal. 
 

MD