La ’’visite surprise’’ du président Sall à Tivaouane en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La ’’visite surprise’’ du président Sall à Tivaouane en exergue

Dakar, 12 avr (APS) - La "visite surprise" du président Macky Sall à Tivaouane, où il a été reçu mardi par le khalife général des tidjanes, Serigne Abdoul Aziz Sy "Al Amin", est l’un des sujets les plus en exergue dans la livraison de mercredi de la presse quotidienne.
 
De nombreux titres s’intéressent par ailleurs aux "tractations" de l’opposition pour une liste commune en direction des législatives du 30 juillet prochain.
 
"En visite privée, hier à Tivaouane, le chef de l’Etat, le président Macky Sall, a réaffirmé sa volonté de renouer le fil du dialogue avec les forces vives de la nation", rapporte le quotidien national Le Soleil.
 
"Mes portes sont ouvertes" pour le dialogue, a dit Macky Sall au guide religieux, selon des propos rapportés par le quotidien "la nécessité de cultiver la paix dans le pays est revenue" dans les discussions entre les deux hommes.
 
Selon L’Observateur, au cours de son entretien avec le khalife général des tidjanes, le chef de l’Etat sénégalais "a manifesté toute sa disponibilité à renouer le dialogue avec la classe politique pour instaurer la paix et la cohésion nationale au Sénégal". 
 
De bonnes dispositions saluées par Serigne Abdoul Aziz Sy "Al Amin". "Vous faites des efforts remarquables pour la cohésion sociale", a lancé ce dernier à l’endroit du président Sall, selon le compte rendu du même journal.
 
Il reste que ce tête-à-tête demeure "très intriguant", de l’avis du Témoin quotidien. "L’affaire Khalifa Sall serait-elle au menu de leur entretien ?", se demande le journal. "Une conversation dont rien n’a filtré, nourrissant des rumeurs sur les vrais motifs de cette visite inopinée", écrit-il.
 
A côté de ce principal sujet, la perspective des prochaines législatives continue également de susciter l’intérêt de certains, parmi lesquels La Tribune. "Wade maître du jeu de l’opposition", affiche ce quotidien, faisant état de consultations tous azimuts entre les partis concernés.
 
"À la suite du coup de fil de Maître Abdoulaye Wade à Idrissa Seck, c’est au tour de Karim Wade de s’entretenir avec Idy qu’il a joint au téléphone hier. Les deux hommes qui ont échangé dans une ambiance +bon enfant+ se sont rappelés les +bons souvenirs et les moments vécus ensemble avant 2000 pour arriver au pouvoir", rapporte La Tribune.
 
"Seck et Wade-fils, nous apprend-on, sont en phase dans la +nécessité de stopper les dérives du régime actuel+. Ils sont ainsi tombés d’accord pour unifier leurs forces, +travailler ensemble pour de nouvelles perspectives+", écrit le même journal. 
 
Il ajoute : "Dans un climat cordial, le leader de Rewmi et l’ex- ministre d’Etat ont, nous souffle-t-on, mesuré l’ampleur des enjeux et sont prêts pour se mobiliser et faire face +à l’injustice érigée en règle+ par le régime actuel".
 
En une manchette, Vox populi résume la situation : "Tractations triangulaires Paris-Doha-Dakar". "Idy à Paris depuis hier pour une éventuelle rencontre avec Wade. Depuis Doha, Karim câble le président de Rewmi", écrit ce journal.
 
Walfquotidien et le journal Le Quotidien s’intéressent ensemble à un tout autre sujet, à savoir le terrorisme. "La menace s’accentue au Sénégal", suite à l’arrestation de présumés terroristes, souligne le premier, qui annonce à sa Une : "Après deux Marocains, un Nigérian tombe" à Dakar.
 
"Les ressortissants étrangers occupent une bonne place sur la longue liste des personnes poursuivies pour des faits liés au terrorisme. Après les Franco-Sénégalais, Mauritaniens, Maliens et Marocains, un Nigérian est tombé dans les filets de la police sénégalaise. Ce qui porte à 37 le nombre de présumés terroristes en prison", écrit Walfquotidien, selon lequel l’armée de l’air sénégalais a été "enrôlée dans la lutte".
 
"L’arrestation de trois présumés djihadistes par la police montre l’efficacité du système de renseignement pour prévenir les menaces terroristes", note Le Quotidien, affichant à sa Une "Les djihadistes crashent à Dakar".
 

BK/PON