La
APS
SENEGAL-AFRIQUE-MEDIAS-ECONOMIE

La "Stratégie d’entreprise pour les médias africains" au menu du 5e ABMI

Dakar 11 nov (APS) – Le cinquième forum annuel Bloomberg Africa Business Media Innovators (ABMI) s’est ouvert ce lundi à Dakar sous le thème "Stratégies d’entreprise pour les médias africains".
 
Cette rencontre tentera d’explorera "certaines approches très prometteuses pour favoriser un secteur des médias dynamique et compétitif sur le continent", indiquent les organisateurs dans un communiqué reçu à l’APS. 
 
La même source indique que des dirigeants du monde des médias, de la technologie, des affaires et des hauts responsables de gouvernements de toute l’Afrique et d’ailleurs prennent part à ce forum.
 
Le communiqué souligne qu’à "l’heure où les entreprises de médias du monde entier sont confrontées à des enjeux tels que la concurrence ayant recours aux nouvelles technologies, la diffusion de la désinformation et, dans certains pays, la diminution de la liberté de la presse", le forum ABMI "va explorer la façon dont les médias en Afrique peuvent évoluer dans ce paysage en pleine mutation et comment s’y adapter". 
 
La rencontre co-organisée par Justin B. Smith, P-DG de Bloomberg Media Group et Matthew Winkler, rédacteur en chef d’Emeritus, Bloomberg News, "traitera également de la contribution des organes d’information à la croissance économique en proposant aux citoyens, aux chefs d’entreprise, aux investisseurs et aux fonctionnaires des rapports et des analyses précises qui s’appuient sur des données".
 
Présent à l’ouverture de la rencontre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ministre d’Etat et secrétaire général de la Présidence de la République du Sénégal a déclaré : "L’économie du Sénégal connaît une importante diversification, il est donc essentiel que les secteurs du journalisme et des médias continuent à se développer en conséquence".
 
Pour sa part, Justin B. Smith, p-DG de Bloomberg Media Group a déclaré que "les progrès technologiques, les nouveaux concurrents, l’essor des réseaux sociaux et l’utilisation croissante des appareils mobiles exigent des organisations médiatiques du monde entier qu’elles explorent des stratégies novatrices et élaborent de nouveaux modèles économiques".
 
"L’Afrique compte des pays présentant une croissance attendue parmi les plus élevées de l’industrie mondiale des médias et du divertissement. Je suis impatient de discuter de l’avenir du secteur des médias avec cette communauté qui sera réunie à l’occasion du forum", a-t-il ajouté.
 
Parmi les intervenants au forum de cette année figurent des propriétaires de médias, des rédacteurs en chef, des investisseurs, des chefs d’entreprise, des responsables gouvernementaux et des dirigeants communautaires de 20 pays du continent et d’ailleurs, selon les organisateurs. 
 
Le Bloomberg Media Initiative Africa (BMIA) a été lancé par Michael R. Bloomberg en 2014 pour "renforcer les capacités des médias, promouvoir l’innovation dans le secteur et améliorer l’accès à des données et des informations de qualité sur le continent". 
 
En janvier 2019, le programme de formation au journalisme financier (FJT) a été élargi à cinq nouveaux pays : le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Tanzanie, le Ghana et la Zambie. 
 
Ces pays suivent les traces du Kenya, du Nigeria et de l’Afrique du Sud, où 652 participants de 13 pays ont été diplômés à ce jour. Cette offre éducative unique soutient l’évolution du journalisme financier et contribue au développement économique du continent.


OID/ASB