La reconduction de Dionne à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La reconduction de Dionne à la Une

Dakar, 7 sept (APS) – La reconduction de Mahammed Boun Abdallah Dionne au poste de Premier ministre et l’expulsion de Kémi Séba vers la France sont les principaux sujets en exergue dans les quotidiens reçus jeudi à l’APS.
 
‘’Mahamad Boune Abdallah Dionne reconduit’’ à la Primature, affiche en Une Le Soleil qui présente l’intéressé comme ‘’un homme de confiance du chef de l’Etat’’.
 
Dionne, 58 ans, qui bénéficie d’une ‘’grande expérience’’ dans le domaine de l’administration centrale, ‘’aura eu à piloter plusieurs grands chantiers dont le Plan Sénégal émergent (PSE)’’, écrit le journal.
 
‘’Le gouvernement sera dévoilé (ce jeudi) avec beaucoup de surprises’’, selon Libération qui signale que le chef de l’Etat ‘’a transmis, mercredi, sa liste à son homme de confiance’’. Le journal relève que Macky Sall et Mahammed Boun Abdallah Dionne ont eu mercredi un tête-à-tête de plus de 4 heures au Palais.
 
Le choix de Dionne est celui de la ‘’raison’’, estime Le Quotidien, qui indique que le Premier ministre ‘’possède une qualité qui est rare en politique : la fidélité en toute épreuve’’.

‘’Avec lui, Macky Sall sait qu’il ne court pas le risque d’être concurrencé au sommet de l’Etat (…) Mahamad Boune Abdallah Dionne place le président Macky Sall au début et à la fin de toute chose’’, écrit le journal.
 
Entre Macky Sall et Mahammed Boun Abdallah Dionne, il y a ‘’secrets d’une relation de confiance’’, note L’Observateur.

‘’Sous l’ère Macky, il est celui qui a le plus duré au poste. Celui qui, dans les faits, jouit plus de la confiance du chef de l’Etat. Comme un joueur de devoir, Boun Abdallah est un Premier ministre déférent. Un collaborateur qui obéit au doigt et à l’œil du président. Un loyal parmi les plus loyaux…’’, écrit L’Obs.
 
Enquête présente Mahammed Boun Abdallah Dionne comme ‘’l’homme du président’’.

’"’Mahamad Boune Abdallah Dionne a l’avantage de compiler compétences avérées, savoir-faire politique, accommodation, tout en étant aux antipodes d’Iznogoud, ce vizir qui voulait être calife à la place du calife. Ce qui explique peut-être sa longévité à la tête du gouvernement’’, écrit Enquête.
 
L’As note que Macky Sall est en ‘’mode verrouillage’’ dans la formation du gouvernement.

‘’Macky Sall a réussi à semer le doute dans l’esprit des Sénégalais sur l’identité de son futur Premier ministre. Aujourd’hui encore, tout un mystère a été établi autour de l’équipe gouvernementale. Et pourtant, la reconduction de Dionne tout comme la composition prochaine du gouvernement étaient déjà ficelées avant la démission du Premier ministre’’, souligne L’As.
 
Vox Populi revient sur l’expulsion de Kémi Séba vers la France et parle de ‘’sale temps pour les activistes au Sénégal’’. Venus soutenir Kémi Séba, les membres du mouvement Y en a marre, Thiat et Simon, et l’activiste Guy Marius Sagna ont été arrêtés par la police, selon le journal.
 
Pourfendeur du franc Cfa, l’activiste franco-béninois a récemment bénéficié d’une relaxe après avoir brûlé un billet de 5000 francs Cfa. Le parquet avait fait appel.
 
‘’L’arrêté est tombé mercredi. Désormais, le militant du panafricanisme, Kémi Séba, ne résidera plus au Sénégal. C’est vers les coups de 13h que les éléments de la division des investigations criminelles (DIC) sont allés le cueillir chez lui pour l’emmener à la Police de l’immigration, avant de l’expulser en France’’, écrit le journal.
 
‘’Et d’après un communiqué du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, +la présence de Kémi Séba représente une menace grave pour l’ordre publique’’, ajoute Vox Populi, qui signale que Séba a quitté Dakar à minuit à destination de Paris.
 
Pour Le Témoin, Macky Sall est le ‘’roi des expulseurs’’. ‘’Avant l’activiste franco-béninois, Makaila Guebla (Tchadien), Kukoi Samba Sanynang (Gambien), Toumba Diakité (Guinéen) et Sheikh Sidiya Bayo (Gambien) avaient déjà été expulsés’’, rappelle le journal.

OID/ASG