La qualification des Lions pour la CAN 2019 en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La qualification des Lions pour la CAN 2019 en exergue

Dakar, 15 juil (APS) – Les quotidiens parvenus lundi à l’APS reviennent très largement sur la qualification dimanche des Lions du football à la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

Le Sénégal s’est ainsi qualifié pour la deuxième finale de son histoire après celle de 2002 à Bamako, grâce à sa victoire 1-0 aux dépens de la Tunisie lors des prolongations.
 
 Le Sénégal sera opposé à l’Algérie qui a battu le Nigeria 2-1.
 
"Héroïque", affiche le quotidien national Le Soleil pour qualifier cette qualification en finale de CAN ? 17 ans après.
 
Le quotidien illustre sa une par une photo de l’unique but inscrit par l’équipe nationale de football dimanche au Caire (Egypte.
 
 "Les Lions en finale … 17 ans après !", s’exclame Le Témoin quotidien, qui parle d’un "match époustouflant" contre la Tunisie.
 
"De haut vol", affiche L’Observateur, pour parler de cette qualification sénégalaise. Le journal illustre sa première page de scènes de joies de l’entraîneur Aliou Cissé et de ses joueurs.
 
De son côté, l’AS relève que la VAR (Arbitrage par vidéo) a sauvé le Sénégal qui retrouve l’Algérie vendredi. Le journal Le Quotidien suggère la même chose avec sa manchette : "Allahou ak var". 
 
Comme la plupart des autres journaux, ce journal revient sur la réaction de l’entraineur des Lions Aliou Cissé, qui a notamment révélé en conférence de presse qu’il avait "promis d’amener le Sénégal en finale".
 
"On n’est pas loin, mais le plus difficile commence", souligne Aliou Cissé, ancien capitaine des Lions lors de la finale perdue en 2002, dans des propos rapportés par Vox Populi.
 
L’AS évoque par ailleurs la qualification des Lions sous l’angle fait divers, en rapportant qu’un jeune a été percuté mortellement au cours de la liesse populaire ayant suivi le match contre la Tunisie.
 
Les journaux signalent aussi la suspension pour la finale du défenseur Kalidou Koulibaly, après avoir écopé un deuxième carton jaune contre la Tunisie.
 
 
 
 
 
 

BHC/BK