La politique et Dieyna Baldé en vedette dans les quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La politique et Dieyna Baldé en vedette dans les quotidiens

Dakar, 26 août (APS) - Les élections territoriales du 23 janvier et l’unité de l’opposition sénégalaise continuent de préoccuper les quotidiens, qui s’intéressent aussi, ce jeudi, à l’affaire de la jeune chanteuse Dieynaba Baldé dit "Dieyna", en garde à vue avec deux de ses proches à la Division spéciale de la cybersécurité (DSC).

Dans sa livraison du jour, "Vox Populi" écrit que face à "la zizanie" de l’opposition sénégalaise, la majorité au pouvoir Benno Bokk Yakaar (BBY) "lisse son unité".
 
Selon Vox Populi, mercredi, le chef de la coalition BBY, le président Macky Sall a réuni son "état-major : la conférence des leaders de la Coalition Benno Bokk Yakaar", qui s’est naturellement penchée sur les questions et les urgences de l’heure, dont "les prochaines échéances électorales qui font monter la tension politique".

Walfquotidien note que les forces de l’opposition sont "en train de s’effriter", avec cette divergence de vue notée entre leaders de parti, en faisant allusion à la polémique née de l’annonce d’une alliance entre le Parti démocratique sénégalais (PDS), PASTEF, le PUR et Taxawu Ndakaru.
 
Malgré cette divergence, le journal signale que "les choses avancent à grand pas" au sein de la coalition regroupant Ousmane Sonko, Khalifa Sall, Serigne Moustapha Sy et Karim Wade. 
 
De son côté, Sud Quotidien parle d’une "impossible entente" dans la quête de l’unité de l’opposition sénégalaise face au régime de Macky Sall.
 
Le quotidien du groupe Sud communication mentionne que "la scission" en de multiples coalitions de l’opposition pour les élections locales est "une parfaite illustration" de cette sitaution, en ce qu’elle "témoigne si besoin en était de l’impossible unité en son sein".
 
Sur le même sujet, l’AS s’interroge sur la question de la représentativité des hommes politiques, entre "ceux qui ont un ancrage territorial plus marqué et les hommes politiques avec des discours cohérents et médiatisés, mais sans base politique réelle".
 
Une question qui "n’est pas tranchée", selon ce journal.
 
A côté de la politique, les journaux reviennent également sur une affaire de moeurs impliquant la jeune chanteuse Dieyna Baldé.
 
Dieyna, son frère Aly Baldé et Moustapha Bâ dit Pape sont interrogés, depuis mardi, sous le régime de la garde à vue, à la Division spéciale de la cybercriminalité.
 
L’Observateur revient sur les "détails minutieux de la nouvelle affaire Dieyna Baldé", "plus grave qu’il n’y parait".
 
Le journal évoque un différend avec le rappeur Djibril Mbaye Fall, plus connu sur le surnom de Bril Fight 4, à l’origine de cette garde à vue.
 
Il rapporte que la chanteuse est "passée aux aveux", en révélant que la chanteuse est revenue sur le scénario posé par son frère et l’ami de celui-ci, pour "pourrir" la vie de l’artiste-compositeur et ingénieur de son.
 
Pour le quotidien Libération, en portant plainte, Djibril Mbaye Fall était loin de se douter que c’est sa petite amie (Dieyna Baldé) qui, par jalousie, avait ourdi un plan machiavélique pour le couler.
 
Enquête note qu’il est reproché à la jeune musicienne et à ses deux complices des faits de vol de portable, de collecte illicite de données à caractère personnel, de chantage, d’intrusion et de sabotage d’un système informatique et de complicité.
 
Le Soleil et le journal Le Quotidien reviennent sur la première sortie victorieuse des Lions à l’Afrobasket, qui se déroule jusqu’au 5 septembre à Kigali au Rwanda.

Les Lions ont remporté leur premier match dans cette compéition, aux dépens de l’Ouganda.
 
"Une belle entrée de manière", souligne Le Soleil en allusion à la large victoire de l’équipe nationale du Sénégal devant l’Ouganda (93-55).
 
Avec ce large succès, Le Quotidien souligne que le Lions, considérés comme les "favoris" de la compétition, adressent un message clair à l’endroit des autres nations.
 
BHC/SD/BK