La nouvelle sortie d’Idrissa Seck largement commentée par la presse quotidienne
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La nouvelle sortie d’Idrissa Seck largement commentée par la presse quotidienne

Dakar, 16 juil (APS) - Les quotidiens dakarois commentent largement la nouvelle sortie d’Idrissa Seck dans laquelle l’ancien Premier dément une nouvelle fois l’existence du protocole de Rebeuss, cet arrangement financier qui aurait permis sa libération de prison dans le cadre du dossier des chantiers de Thiès.
 
Cette fois-ci, l’actuel président du Conseil départemental de Thiès a ‘’pris sa plume pour s’adresser au peuple sénégalais sur le supposé ou réel protocole de Rebeuss’’, écrit Sud Quotidien.
 
Et, à l’image de l’écrasante majorité des journaux, Sud fait sa manchette sur cette nouvelle forme de communication choisie par l’ancien numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (PDS, ancien parti au pouvoir). 
 
Selon le journal, le président de Rewmi (opposition) ‘’propose la création d’un jury d’honneur chargé de récupérer les 74 milliards au profit des populations’’, une somme qu’il est accusée d’avoir volé.
 
La lettre adressée par l’ancien Premier ministre au peuple sénégalais fait également la manchette du Quotidien. ‘’Idy attaque sans protocole’’, titre avec humour le journal, qui publie in extenso la missive d’Idrissa Seck, écrite depuis Fès, au Maroc. Le journal précise que le jury d’honneur à la mise en place duquel il appelle de tous ses vœux, ‘’pourrait s’intéresser aux vrais dealers à Doha, Nicosie, Dubaï, Ouaga, Matam, Beyrouth…’’.
 
La lettre du patron de Rewmi n’a pas non plus laissé indifférent L’Observateur. ‘’La vérité de Idy sur le protocole de Rebeuss’’, affiche le journal.
 
A propos du contenu de la lettre d’Idrissa Seck, le quotidien du Groupe Futurs Médias évoque un ‘’long message de clarification, au contenu très politique’’. Le journal explique qu’il ‘’solde ses comptes avec ses pourfendeurs, qui l’accusent d’avoir volé 74 milliards de francs CFA et d’être élargi de prison en 2006, des suites d’une longue médiation avec le Président de l’époque, des engagements pécuniaires couchés dans le fameux +Protocole de Rebeuss+’’. 
 
Et si l’on croit Walf Quotidien, Idrissa Seck ne s’est pas contenté de se défendre. C’est ce que suggère en tout cas la manchette du journal qui écrit que ‘’Idy tire sur Wade, Karim et Macky’’. ‘’Je n’ai jamais signé un quelconque document’’, répète encore l’ancien Premier ministre.
 
Quoi qu’il en soit, le ministre de la Justice, Sidiki Kaba ‘’n’exclut pas la réouverture du dossier’’, écrit encore Walf Quotidien.
 
En tout cas, l’ancien compagnon d’Abdouaye Wade se défend bec et ongles, en clamant dans la Tribune ‘’n’avoir jamais pris ni 74 milliards ni centimes’’.
 
Et selon Le Populaire, il ‘’ressort’’ même ‘’la sourate 68, verts 10-13’’. Cette sourate, qui ‘’parle de bâtards’’, ‘’il l’avait déjà servie à Me Ousmane Ngom’’, rappelle le journal.
 
Sur un autre plan, Le Soleil annonce que, selon le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba,‘’le Sénégal peut atteindre, voire dépasser, un taux de croissance de 6, 6 %’’ en 2016.

ASG