Dakar, 28 déc. (APS) – L’affaire des marchés fictifs au ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, les relations entre Dakar et" />
L’affaire des marchés fictifs au ministère de l’Hydraulique à la Une
APS
SENEFGAL-PRESSE-REVUE

L’affaire des marchés fictifs au ministère de l’Hydraulique à la Une


Dakar, 28 déc. (APS) – L’affaire des marchés fictifs au ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, les relations entre Dakar et Tel-Aviv, la crise postélectorale  en Gambie sont les sujets en exergue dans les journaux reçus mercredi à l’APS.


 


Enquête ouvre sur un scandale de‘’faux et usage de faux et de détournement de deniers publics’’ dans une affaire de marchés fictifs au ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement. 


 


Sous le titre : ‘’Micmac  à l’Hydraulique’’, le journal annonce l’arrestation du directeur de l’Assainissement et de quatre entrepreneurs. Le motif de ces arrestations est lié à la signature de plus de 600 contrats fictifs pour un préjudice de 2 milliards de francs Cfa à l’Etat.


 


L’As évoque également ce ‘’scandale’’ au ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement.


 


Selon ce journal, le Directeur de l’Assainissement et quatre entrepreneurs ont été arrêtés et placés en garde à vue par la Brigade de recherches de la gendarmerie. Ils ont été convoqués dans une ténébreuse affaire de marchés fictifs et d’escroquerie portant sur des deniers publics à la suite de la plainte de l’Agent judiciaire de l’Etat avant de bénéficier d’un retour de parquet.


 


L’affaire porte sur un projet de construction de toilettes publiques dans les cités religieuses pour un montant de plus de six milliards, précise le quotidien.


 


‘’Scandale au ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Directeur de l’Assainissement et le DAF tombent’’, affiche en Une Vox Populi. 


 


Le journal signale que le DAF, élargi de prison vendredi, a été arrêté dès le lendemain, suite à une plainte de l’Agent judicaire de l’Etat pour détournement de deniers publics.


 


Le Quotidien ouvre ses colonnes à Emmanuel Nashon, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères. ‘’La résolution d’Israël’’, titre le journal. ‘’On peut reconsidérer le gel si le Sénégal reconsidère sa position ; les Palestiniens ne sont pas utiles au Sénégal en matière de coopération’’, déclare, entre autres, Emmanuel Nashon.


 


Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a ordonné samedi "une série de mesures diplomatiques" contre la Nouvelle-Zélande et le Sénégal qui ont obtenu qu’un vote soit organisé vendredi à l’ONU sur une résolution contre les colonies israéliennes.


 


Cette résolution, initialement proposée par l’Egypte et qui devait être votée jeudi, avait finalement été présentée au vote vendredi à l’initiative de la Nouvelle-Zélande, du Sénégal, de la Malaisie et du Venezuela, après une volte-face du Caire. 


 


En politique, L’Observateur s’intéresse au ‘’viol’’ des textes du Parti socialiste (PS) et titre : ‘’Ousmane Tanor Dieng au banc des accusés’’. 


 


‘’Le PS vit des heures sombres. Divisé par une guerre interne, la formation politique de Senghor et Diouf est aussi minée par un viol au quotidien de ses textes par son Secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng’’, selon L’Obs qui fait état d’une ‘’léthargie’’ dans la convocation des instances du parti.


 


Toutefois, interrogé par le journal, Me Moussa Bocar Thiam, porte-parole adjoint du PS, déclare : ‘’Il n’y aucune disposition des textes du PS qui sanctionne la non tenue régulière d’une réunion d’un organe’’.


 


Sud Quotidien met en exergue la crise post-électorale en Gambie et titre : ‘’Ousmane Tanor Dieng invite à plus de diplomatie’’. En même temps, Adama Barrow, le président élu, invite Jammeh à quitter le pouvoir comme les colons en 1965.


 


En économie, Le Soleil signale un potentiel fiscal de 1695 milliards de francs Cfa et annonce que la Direction générale des impôts et domaines a recouvré 1000 milliards en 2016.


 

OID/ASG