L’accompagnement de la France au PSE et les suites de la mutinerie de Rebeuss au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

L’accompagnement de la France au PSE et les suites de la mutinerie de Rebeuss au menu des quotidiens

Dakar, 24 sept (APS) – La contribution française de 317 milliards de frs CFA au Plan Sénégal émergent (PSE) et les suites de la mutinerie à la prison centrale de Dakar ont attiré l’attention des quotidiens parvenus ce samedi à l’APS.

"Les révélations du procureur après sa visite hier à Rebeuss" ouvre le Populaire qui renseigne qu’il a rencontré les délégués des chambres. Selon le journal, Serigne Bassirou Guèye annonce "la tenue des chambres criminelles, chaque mois avec le jugement de 100 détenus" pour régler le problème des longues détentions.

Sur le même sujet, l’Observateur titre : "Le parquet investit Rebeuss" et retient que "le procureur et le doyen des juges ont rencontré les détenus hier".

Dans ses pages intérieures, le journal informe que "le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, le doyen des juges, Samba
Fall et le juge du septième cabinet ont, vendredi dernier, rencontré les détenus de la Maison d’arrêt de Rebeuss (MAR). Avec les responsables de l’administration de la prison, ils ont essayé de trouver une solution, en créant un cercle de concertation dont les membres, les responsables de la prison, les représentants des prisonniers et le procureur, se rencontreront périodiquement. Et les détenus en applaudissent !".

WalfQuotidien a, lui, préféré réserver sa Une au détenu tué à Rebeuss lors du mouvement d’humeur mardi dernier des pensionnaires de la Maison d’arrêt de Dakar. Le journal écrit : "Tout sur la mort de Ibrahima Fall" et informe que le défunt âgé de 33 ans "emprisonné la veille de la Tabaski pour délit recel a laissé derrière lui une fillette de 6 mois".

Le quotidien national Le Soleil met le focus sur les retombées de la visite du Premier ministre français, Manuel Valls titrant "L’AFD va apporter 317 milliards de frs CFA au PSE". Selon le journal de Hann, "60 milliards de frs CFA pour Keur Momar Sarr III", "1000 emplois annoncés avec l’arrivée du nouveau Club Med" et "la France, partenaire de référence dans la lutte contre le terrorisme".

"La France fera plus que ce qu’elle avait promis en guise d’accompagnement dans la mise en œuvre du Plan Sénégal. De 282 milliards d’engagements, Paris est passé à 317 milliards de frs CFA", développe Le Soleil faisant siens les propos du Premier ministre Sénégalais Mohammad Boun Abdallah Dionne.

"Valls de milliards" rapporte à sa Une le Quotidien. La parution écrit que le Gouvernement français va appuyer notre pays pour la "réalisation d’une usine de traitement d’eau potable à Keur Momar Sarr", pour "l’implantation d’un réseau d’Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (ISEP) sur toute l’étendue du territoire". "A travers l’AFD, plusieurs milliards sont prévus pour la réalisation de ces projets. Dans le cadre du financement du PSE, l’AFD s’est engagée pour un volume de 317 milliards de frs CFA", informe le journal.

"La France perfuse le Sénégal" titre l’AS par rapport à la contribution de 317 milliards au PSE.

La politique a néanmoins repris sa place avec la Tribune et Sud Quotidien qui invitent leurs lecteurs à s’intéresser au premier congrès national du mouvement (And Dollel Khalifa) en vue des prochaines échéances électorales.

"Khalifa sort du bois" dit Sud qui s’interroge : "Khalifa Sall se serait-il enfin clairement décidé à afficher ses ambitions politiques vers la magistrature suprême ? En tout cas, après avoir caché son jeu ou du moins après avoir longtemps avancé à pas feutrés, le maire de Dakar et secrétaire national à la vie politique du Parti socialiste, candidat virtuel à la succession de Macky Sall, a convoqué aujourd’hui, le 1-e congrés national de son mouvement politique avec près de 500 délégués attendus à Dakar".

PON