Grève des mototaxis à Tambacounda : le préfet trouve un accord avec les conducteurs
APS
SENEGAL-TRANSPORTS

Grève des mototaxis à Tambacounda : le préfet trouve un accord avec les conducteurs

Tambacounda, 28 jan (APS) – Le préfet de Tambacounda (est), Mor Talla Tine, a annoncé samedi la suspension "jusqu’à nouvel ordre" de la mesure exigeant des conducteurs de mototaxis la production de nouveaux documents, au terme d’une concertation avec leurs délégués.

Une grève des mototaxis a fortement perturbé le transport urbain, mercredi et jeudi derniers, dans la commune de Tambacounda. 
 
Les conducteurs de ces motos utilisés comme moyens de transport de passagers avaient dressé des barricades sur plusieurs routes de la ville, en guise de protestation contre la décision des autorités administratives qui leur réclamaient un permis de conduire, une carte grise et une assurance.
 
Samedi, les conducteurs de ces motos sont encore allés perturber les cours dans les écoles de la ville.
 
Pour les empêcher de continuer à perturber le déroulement des enseignements, le préfet s’est entretenu avec des délégués des conducteurs de mototaxis.
 
"Je leur ai dit que pour ce qui est des doléances relatives au permis de conduire, à la carte grise et à l’assurance, ces pièces ne leur seront plus demandées jusqu’à nouvel ordre", a assuré Mor Talla Tine sur les ondes de la radio locale Alkuma FM.
 
"Nous ne disons pas qu’ils (les mototaxis) doivent avoir tous ces documents tout de suite", a précisé M. Tine, ajoutant que ces conducteurs doivent obligatoirement suivre une formation avant d’obtenir le permis de conduire.
 
"Rien ne s’oppose" à ce que les autorités administratives locales interviennent auprès des services compétents pour diligenter l’établissement et la livraison des papiers en question, au profit de ceux qui en font la demande, a ajouté le préfet.
 
Une rencontre des conducteurs de mototaxis avec les responsables des services de sécurité, de la mairie et de l’administration territoriale est prévue prochainement, pour mieux organiser la contribution des deux-roues au sous-secteur du transport urbain, selon Mor Talla Tine.

ADI/ESF