Début de la cérémonie officielle du magal 2019
APS
SENEGAL-RELIGION

Début de la cérémonie officielle du magal 2019

Touba, 18 oct (APS) - La cérémonie officielle de clôture de l’édition 2019 du magal de Touba vient de démarrer en présence du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, qui conduit la délégation gouvernementale.

Elle comprend notamment les ministres Matar Bâ (Sports), Dame Diop (Emploi, Formation professionnelle et Artisanat), des députés, des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Plusieurs ambassadeurs accrédités au Sénégal sont également présents à cette cérémonie, dont ceux de l’Algérie, du Burkina, du Cap-Vert, des Comores, de Cuba, du Pakistan, du Maroc, du Soudan, entre autres pays.

La cérémonie a débuté par la prise de parole de Serigne Bassirou Abdou Khadre, chargé de délivrer à l’assistance le message du khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké. 

Dans son message lu par son porte-parole, le khalife général des mourides a remercié les adeptes mourides dont il a salué l’engagement et la mobilisation.

Il a par la même occasion réitéré ses interdits consistant en de nouvelles règles de vie quotidienne édictées pour la commune de Touba, sur le modèle de la "fatwa" de son lointain prédécesseur Serigne Abdoul Ahad Mbacké (1914-1989).
 
Ces nouvelles règles consistent en six points, dont l’interdiction de vendre et de consommer le tabac, l’alcool et les drogues dans les lieux publics comme privés. 
 

S’y ajoutent de nombreuses autres pratiques décrétées illégales, à savoir la lutte, le football, la musique et les jeux de hasard. De même, la magie, le charlatanisme et la sorcellerie ont été déclarés illégaux à Touba. 

Le magal de Touba commémore le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, l’une des principales confréries musulmanes sénégalaises.

FD/BK/AKS