Début de la commercialisation de la patate douce bissau guinéenne sur le marché sénégalais
APS
SENEGAL-GUINEEBISSAU-AGRICULTURE

Début de la commercialisation de la patate douce bissau guinéenne sur le marché sénégalais


+++De l’envoyé spécial de l’APS, Birane Hady Cissé+++

Saré Méta (Guinée Bissau), 2 déc (APS) - Les autorités bissau-guinéennes et sénégalaises ont donné, vendredi après-midi à Saré Méta(Guinée Bissau), le signal du départ des premiers camions convoyant les premiers chargements de la patate douce bissau guinéenne destinée à être commercialisée sur le marché sénégalais, a constaté l’APS.

A Saré Méta, à 150 km de la capitale Bissau guinéenne, les plus hautes autorités bissau-guinéennes ont fait le déplacement pour assister au début de l’opération d’achat du surplus de production de la patate douce locale par les commerçants sénégalais.

En plus du président de la République de Guinée Bissau, José Mario Vaz, trois ministres (Intérieur , Agriculture et Commerce) se sont déplacés pour assister à la mise en œuvre du protocole d’accord entre les producteurs bissau-guinéens et les commerçants sénégalais.

Du côté sénégalais, la délégation était conduite par le ministre du Commerce Alioune Sarr, accompagné de l’ambassadeur du Sénégal Fodé Seck, du directeur du commerce intérieur, Ousmane Mbaye, entre autres. Prenant la parole devant une foule de producteurs, les autorités bissau-guinéennes ont unanimement salué le président sénégalais pour son implication à trouver une solution pour la commercialisation de la patate douce locale.

Le président José Mario Vaz a qualifié l’implication de son homologue sénégalais de ‘’ geste de bon voisinage’’.

Pour sa part, Alioune Sarr a affirmé que le lancement de cette campagne est un ‘’ message fort aux deux peuples’’, en rappelant que les projections d’achat de patate douce des commerçants sénégalais sont estimées à 350 tonnes/semaine, pour un montant de 50 millions de francs CFA.

‘’Les solutions à nos problèmes viendront en effet des efforts conjugués de nos deux peuples une fois que les dirigeants auront montré la voie’’, a affirmé le ministre sénégalais du Commerce.

Il a ajouté que les présidents sénégalais et bissau-guinéens ont engagé les deux pays dans ‘’ la voie de l’intégration, de fort belle manière et dans l’amitié et la solidarité’’.

Alioune Sarr a rappelé que le Sénégal et la Guinée Bissau entretiennent depuis longtemps des relations bilatérales exemplaires.

‘’Aujourd’hui, les deux pays ont franchi un palier supplémentaire. En moins de 10 jours (…), vous avez su impulser le travail qui a abouti à la conclusion d’un protocole d’accord le 24 novembre entre le secteur privée de Guinée Bissau et le secteur privé du Sénégal, sous la supervision des administrations de tutelle des deux pays. Cela témoigne, si besoin était, de votre engagement à ouvrir des perspectives beaucoup plus larges de coopération et d’échange économique avec le Sénégal au sein de notre espace commun de l’UEMOA, voire de la CEDEAO’’, a-t-il souligné.

‘’Aujourd’hui, c’est la patate douce de Guinée Bissau qui est à l’honneur. C’est un premier pas vers d’autres spéculations pour lesquelles la Guinée Bissau a un potentiel et le Sénégal un marché ouvert vers l’extérieur’’, a déclaré Alioune Sarr. 

BHC/ASG