Médina Baye : 650 policiers pour encadrer les obsèques de Cheikh Ahmad Tidiane Niass
APS
SENEGAL-SOCIETE

Médina Baye : 650 policiers pour encadrer les obsèques de Cheikh Ahmad Tidiane Niass

Médina Baye (Kaolack), 6 août (APS) – La police a mobilisé quelque 650 éléments pour constituer le dispositif sécuritaire mis en place pour les obsèques du khalife général de Médina Baye, Cheikh Ahmad Tidiane Niass, qui sera inhumé à 17 heures, a-t-on appris du gouverneur de la région de Kaolack (centre), Alioune Badara Mbengue.
 
"Six cent cinquante éléments de la police sont mobilisés et vont travailler de concert avec les sapeurs-pompiers, la Croix-Rouge et la gendarmerie, qui va travailler en amont pour contrôler les axes qui mènent à Médina Baye et assurer une fluidité de la circulation des fidèles", a-t-il indiqué dans un entretien avec l’APS.
 
Le guide religieux est décédé dimanche à Dakar, à l’âge de 88 ans, des suites d’une courte maladie. 
 
Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass, surnommé Papa Cheikh par les disciples, était le quatrième khalife de Médina Baye, cité musulmane de la ville de Kaolack. Il avait succédé à Cheikh Ahmad Dame Ibrahima Niass, en 2010.
 
Selon Alioune Badara Mbengue, "le dispositif sanitaire habituel a été fortement renforcé" pour son inhumation, le district sanitaire de Kaolack devant déployer 200 volontaires pour distribuer masques et gel hydro-alcoolique. 
 
M. Mbengue ajoute que des postes médicaux avancés ont été installés et trois ambulances positionnées à Gandiaye, Kahone et Médina Baye, pour intervenir au besoin.
 
Des badges sont confectionnés et seront remis aux membres du comité d’organisation, a indiqué le gouverneur, précisant que seules trois portes de la mosquée de Médina Baye seront ouvertes au public. 
 
De hautes personnalités dont la liste a été établie par la police seront toutefois autorisées à accéder à l’intérieur de la mosquée, selon M. Mbengue.
 
Trois écrans géants seront installés par le comité d’organisation pour permettre au public de suivre la cérémonie, a-t-il dit.
 
"Nous avons reçu du ministre de l’Intérieur des milliers de masques, et nous attendons du ministère de la Santé qu’il mette des médicaments à la disposition des postes médicaux avancés pour les premiers soins en cas de nécéssité", a ajouté Alioune Badara Mbengue.
 
Les hôtels seront également apprêtés en raison de la forte affluence des hôtes, a indiqué le gouverneur.
 
Plusieurs délégations officielles venant du Tchad, du Niger, du Soudan, de la Mauritanie, de la Gambie et du Nigeria sont attendues à Médina Baye pour les obsèques du khalife de cette cité religieuse, selon son porte-parole Cheikh Mahy Aliou Cissé.
 
Plusieurs gouverneurs d’Etat et dignitaires religieux nigérians ont affrété des vols spéciaux pour les obsèques de Cheikh Ahmad Tidiane Niass, a-t-il dit.
 
L’ancien roi de Kano, Hamidou Sanoussi, par exemple, est attendu à Médina Baye. Il va arriver par vol spécial.
 
Aussi le gouverneur de Kaolack a-t-il invité les fidèles à se rappeler que la pandémie de Covid-19 "est toujours là". Il les a ainsi invités "à respecter les mesures sanitaires édictées pour éviter une explosion de cas" de Covid-19 après les obsèques.
 
Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass, surnommé Papa Cheikh par les disciples, était le quatrième khalife de cette cité musulmane de la ville de Kaolack, où vivent de nombreux fidèles de la tidjaniya. 
 
Durant les dix années passées à la tête de cette communauté musulmane, il s’est révélé grand bâtisseur, multipliant les grandes infrastructures dont la Maison des hôtes, inaugurée à Médina Baye il y a deux ans en présence du président de la République. 
 
Fils de Cheikha Maryama Niang et de Baye Niass, le fondateur de Médina Baye dans les années 1930, il était réputé pour les innovations apportées à l’organisation de la Jamhiyatu Ansaru Din, qui réunit des disciples de Baye Niass vivant dans de nombreux pays. 
 
La Jamhiyatu Ansaru Din revendique plus de 400 millions de membres.


AFD/BK/ESF