Covid 19 : l’Afrique n’est pas préparée face à une aggravation de la crise sanitaire (spécialiste)
APS
SENEGAL-MONDE-SANTE

Covid 19 : l’Afrique n’est pas préparée face à une aggravation de la crise sanitaire (spécialiste)

Dakar, 20 mars (APS) – Le continent africain n’est pas préparé à faire face à une éventuelle aggravation de la crise sanitaire née de la propagation Covid-19, a souligné le chef du département de parasitologie, mycologie de la faculté de médecine de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).
 
"L’Afrique n’est pas préparée en termes de plateaux médicaux, de possibilités, d’infrastructures. Le continent n’a pas les moyens pour faire face à une aggravation de la situation au corona", a-t-il déclaré lors d’un entretien accordé à l’APS.
 
"On n’est jamais suffisamment préparé. On s’en est rendu compte en Chine où il a fallu l’arrivée du virus pour construire plusieurs hôpitaux en un temps record pour faire face au fléau. Nous n’avons ni les moyens, ni les possibilités en Afrique", a fait valoir le professeur Ndiaye.
 
"Nous n’avons pas ce pouvoir, ni ces moyens. Vous voyez aujourd’hui, nous sommes obligés de demander la solidarité nationale pour pouvoir venir à bout de cette pandémie", a-t-il fait remarquer.
 
"Les conditions ne sont pas réunies pour contenir la situation en cas d’une augmentation importante des malades. La lutte doit être l’affaire de tous les sénégalais, car si la transmission n’est pas arrêtée, il sera difficile d’en venir à bout", a-t-il averti.
 
Il a laissé entendre qu’au-delà de la prévention, la prise en charge précoce pourrait beaucoup aider dans la gestion de cette crise sanitaire non sans rassurer sur le fait que le covid-19 était coriace et dangereux mais moins létale que le SRAS ou encore Ebola.

L’OMS a appelé l’Afrique à ‘’se réveiller’’ face à la menace du nouveau coronavirus, soulignant que le continent devait se préparer au ‘’pire’’.

AMN/AKS/OID/ASB