Espace universitire : Sonko veut renforcer la formation des forces de l’ordre
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-ENGAGEMENTS

Espace universitire : Sonko veut renforcer la formation des forces de l’ordre

Dakar, 21 fév (APS) - Le candidat de la coalition "Sonko Président’’, Ousmane Sonko, a promis, jeudi, à Dakar, de renforcer la formation des forces de l’ordre en vue de mettre fin aux bavures dans l’espace universitaire.
 
’’En effet, il arrive souvent que les forces de l’ordre dévoilent leur manque de formation. Cette formation est donc à renforcer’’, a notamment souligné M. Sonko lors de son audition par le mouvement citoyen ’’Y en a marre’’ dans le cadre de son initiative ’’Wallu Askan Wi, la part de la population’’.
 
L’objectif de cette initaive est de permettre aux candidats de répondre aux préoccupations des citoyens en rapport avec leur projet de société.
 
Plusieurs préoccupations ont été soulevées au cours de cette audition, portant notamment sur les personnes à mobilité réduite, les franchises universitaires, la pêche, etc.
 
Concernant la question relative aux franchises universitaires, Ousmane Sonko a indiqué que, s’il est élu à la magistrature suprême, l’intervention des forces de l’ordre dans l’espace universitaire sera mieux encadrée et ne se fera qu’en "cas de nécessité et avec le respect des conditions minimales d’engagement".
 
Pour lui, les forces de l’ordre doivent comprendre que les citoyens ne sont ni leurs ennemis ni leurs adversaires. ’’Raison pour laquelle, il est important de renforcer leur formation’’, a-t-il justifié.
 
Selon Ousmane Sonko, ’’plutôt que de dépenser des milliards sur des chanteurs ou des choses inutiles, il vaut mieux prendre en compte les problèmes de l’étudiant du 21ème siècle’’.
 
Evoquant la question des personnes à mobilité réduite, il a souligné que l’idéale serait de favoriser une discrimination positive en leur faveur.
 
Cette discrimination positive leur permettrait d’avoir les mêmes chances que tous les autres citoyens et cela à tous les niveaux de la vie sociale.
 
’’Nous allons voter des lois pour que tous les édifices publics soient adaptés aux personnes vivant avec un handicap’’, a-t-il indiqué.

AMN/ASG/BK