Macky Sall promet de moderniser Rufisque
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-CAMPAGNE

Macky Sall promet de moderniser Rufisque

Rufisque, 19 fév (APS) - A l’étape rufisquoise de sa campagne électorale, le chef de l’Etat sortant, Macky Sall, s’est engagé à renforcer les infrastructures de cette localité de la région de Dakar, par le biais de la mise en œuvre du Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES), en cas de victoire à la présidentielle de dimanche.
 
Cela va se traduire par le renforcement des infrastructures avec notamment un projet de construction d’une voirie intérieure d’une dizaine de kilomètres, a-t-il indiqué lors d’un grand meeting tenu lundi soir dans le quartier des HLM de Rufisque.
 
Visiblement ravi par la présence massive de ses partisans, le candidat à sa propre succession a déclaré : "Voilà l’avenir que je vous promets. Rufisque a voté pour la continuation du Plan Sénégal Emergent. Rufisque fait partie des départements qui incarnent l’émergence économique et sociale !".
 
Listant les réalisations faites dans ce département depuis son accession à la tête du pays (2012), il a cité les subventions à l’acquisition de moteurs hors-bords pour les pêcheurs, l’érection d’un quai de pêche, le futur Port minéralier de Bargny, l’aire de transformation de Ndépé, le domaine agricole communautaire de Sangalkam.
 
S’agissant de la mise en œuvre du projet de construction du Port minéralier de Bargny, Macky Sall a promis aux populations impactées par sa réalisation le paiement d’ici à la fin du mois de février de dédommagements de l’ordre de 500 millions de francs CFA.
 
Pour les habitants des villages de Ndayane et de Yenne, le candidat à sa propre succession a assuré que les populations ne seront pas déplacées dans le cadre de la mise en œuvre du projet de construction du port de Ndayane.
 
"Tous ceux qui seront concernés par les dédommagements seront payés intégralement. La mesure a été prise également de donner des titres fonciers aux populations de +Jaaxay+ avec le paiement des arriérés. La même chose sera faite également pour celles de +Tawfeex+", a-t-il ajouté.
 
"Rufisque est le point de départ de ma vision, la plus belle qui incarne l’avenir du Sénégal, avec le pôle urbain de Diamniadio. Ceux qui n’ont pas de vision, ni de connaissance réelle sur la marche de l’Etat, disent que mes actions se limitent à Diamniadio, c’est peut-être parce qu’ils ne sont pas allés en Casamance ou peut-être parce qu’ils ferment leurs yeux quand ils empruntent l’autoroute à péage", a-t-il fait valoir.
 
"Ils peuvent nier l’évidence mais ils se voilent la face, les réalisations sont là et bien visibles", a assuré le candidat Sall. "Le Sénégal d’aujourd’hui est bien différent du Sénégal que j’ai trouvé lorsque j’accédais au pouvoir en 2012 et le Sénégal de 2024 sera encore meilleur parce que j’ai un programme inspiré de mon expérience personnelle et écrit par des experts en la matière", a-t-il dit devant des militants et sympathisants acquis à sa cause.
 
Pour Macky Sall, ses adversaires politiques n’ont pas demandé aux populations "l’apport du Programme d’Urgence de développement communautaire, aux agriculteurs ce que l’Etat a fait pour eux depuis 2012 encore moins aux pêcheurs, aux étudiants".
 
"C’est ce programme adopté et financé par les bailleurs de fonds qui a permis de doubler les capacités d’hébergement des universités, d’augmenter les bourses des étudiants, d’ouvrir des centres de formation professionnelle pour montrer aux jeunes la voie du monde du travail", a-t-il ajouté.
 
Il a évoqué également la DER pour les femmes et les jeunes avec annuellement un financement de l’ordre de 30 milliards pour leur donner la capacité d’entreprendre.

ADL/AKS/ASB