Danse du
APS
SENEGAL-POLITIQUE-CAMPAGNE

Danse du "Jambadong’’, PUDC, hivernage... : les anecdotes qui ont rythmé la campagne de BBY

Kaolack, 26 juil (APS) - La tournée de la tête de liste de Benno bokk Yaakaar (BBY, au pouvoir), Mahammad Boun Abdallah Dionne, a été ponctuée par quelques anecdotes dont voici les plus marquantes :

-Fondinké : La chanson du groupe Touré Kunda , ‘’ Fondinké’’, sortie en 2011 a permis de découvrir une autre facette de la tête de liste de BBY. Très concentré sur sa campagne, Mahammad Boun Abdallah Dionne ne s’est pas privé, à l’étape de Sédhiou, d’esquisser des pas de danse, dès l’entame de ce morceau.

Debout dans son véhicule, il a mimé des pas de la danse des feuilles ou "Jambadong’’. Du coup, toute l’assistance l’a suivi. Le tube est devenu l’hymne de campagne de BBY.
 
-PUDC : Le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) a été de tous les projets du gouvernement celui qui a été le plus cité durant la campagne de Mahammad Dionne à l’intérieur du pays. Partout où la délégation de BBY est passée, responsables politiques, populations et religieux ont salué ce programme.

Selon plusieurs responsables qui intervenaient lors des meetings ou visites de courtoisie, le PUDC a permis à plusieurs localités du pays de se désenclaver, d’avoir de l’eau, de sortir de l’obscurité et de s’équiper.
 
-Téléphonie : A Bakel, les membres de la délégation de BBY ont été surpris de recevoir des messages vocaux en arabe en téléphonant. Ils ont été envoyés à plusieurs d’entre eux par les opérateurs de téléphonie de Mauritanie, comme s’ils avaient franchi la frontière mauritanienne. Il a fallu arriver à Goudiry pour retrouver les réseaux des opérateurs de téléphonie sénégalais.
 
-Sécurité : Le dispositif de sécurité du Premier ministre n’a pas beaucoup changé durant la campagne. Sa garde rapprochée, composée d’éléments du Groupement d’intervention de la Gendarmerie (GIGN) et de la Brigade d’intervention polyvalente (BIP), a été renforcée par quelques éléments de sécurité privé.
 
Très professionnel, ils ont su canaliser les foules et permettre aux différentes manifestations de se dérouler sans problème.
 
-Connaissance du pays : Fils d’un fonctionnaire de police, la tête de liste nationale de BBY a montré qu’il a eu à séjourner dans plusieurs villes du pays, au grès des affectations de son père. 

A Saint-Louis, il s’est souvenu de son enfance. A Diourbel, Mahammed Boun Abdallah Dionne a rappelé les débuts de sa scolarité. Il a raconté plusieurs anecdotes de ses nombreux déplacements à Richard -Toll en accompagnant son père, commissaire en poste à la Brigade mobile de sûreté (BMS) de Saint-Louis.
 
-Hivernage : Les premières pluies enregistrées dans plusieurs localités du Sénégal ont fait reverdir la nature. Du Nord au Sud , en passant par l’Est, la nature commence à devenir verdoyante, rendant les paysages beaux à voir. Ainsi, les membres de la délégation de BBY ont tenu à chaque fois à prendre des selfies pour des souvenirs.

BHC/ASG/OID