’’BBY va battre Abdoulaye Wade à Kébémer’’ (Dionne)
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

’’BBY va battre Abdoulaye Wade à Kébémer’’ (Dionne)


Kébémer, 22 juil (APS) – La coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) va battre la ‘’Coalition gagnante Wattu Sénégal’’, à Kébemer (Louga), ville natale de sa tête de liste nationale, Me Abdoulaye Wade, a déclaré samedi Mahammad Boun Abdallah Dionne.


‘’Mon homonyme, l’ancien homme politique Ahmeth Diop (ancien député et ambassadeur) avait l’habitude de battre à Kébémer la tête de liste d’une coalition à Kébémer. Il a eu à le battre durant plusieurs échéances électorales. Je vais suivre ses pas pour battre cette année encore cette tête de liste’’, a-t-il dit lors d’un meeting, faisant allusion à Me Wade, tête de liste de la ‘’Coalition gagnante Wattu Sénégal’’.


La caravane de la tête de liste nationale de BBY a sillonné ce samedi les départements de Tivaoune (Thiès) et Kébémer (Louga).


Egratignant l’ancien chef de l’Etat toujours, le chef de file de BBY a indiqué que certaines têtes de liste veulent avoir la majorité pour des ‘’raisons familiales’’.


‘’Nous ne sommes pas dans des deal. Nous ne ferons pas de deal. Notre principale préoccupation, c’est le développement du Sénégal’’, a dit le Premier ministre, soulignant que le président Macky Sall a décidé de faire bénéficier Kébémer du programme PROMOVILLES.


‘’Le président Macky Sall est un homme d’action. Dans le cadre du PROMOVILLLES, nous allons réaliser des routes, faire des assainissements et de l’éclairage. Le département de Kébémer va aussi bénéficier des investissements du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), des financements pour les femmes etc…’’, a promis le Premier ministre.


Il a mis en garde les responsables politiques qui menacent d’organiser des marches pour le retrait des cartes d’électeur.


Me Wade a réitéré, vendredi, son appel à une mobilisation, mardi, ‘’pour aller au ministère de l’Intérieur présenter une lettre de doléances pour que les cartes d’identité soient remises immédiatement à leurs titulaires’’.


‘’Force restera à la loi. Nos adversaires ont déjà eu à occuper des postes de responsabilité. Ils savent comment fonctionne un Etat. Force restera à la loi’’, a prévenu Mahamed Boun Abdallah Dionne.


BHC/OID