Le SIMEN pourrait générer un gain de 5 milliards FCFA d’ici 2030 (responsable)
APS
SENEGAL-EDUCATION-TIC

Le SIMEN pourrait générer un gain de 5 milliards FCFA d’ici 2030 (responsable)

Dakar, 11 déc (APS) - Le système d’information et de management de l’éducation nationale (SIMEN) pourrait généner, à l’horizon 2030 un gain de plus de 5 milliards de francs CFA, a déclaré, mardi, Papa Idrissa Ndiaye, responsable de communication de cet outil devant servir à ‘’une gestion unifiée des données’’ du ministère de l’Education nationale. 
 
’’Sur base de l’utilisation des ressources humaines, matérielles et physiques, le SIMEN pourrait générer, à l’horizon 2030, ce gain d’un peu plus de 5 milliards de francs CFA [...]’’, une somme qui devrait aider à la promotion de la scolarisation dans le préscolaires et l’élémentaire’’, a-t-il notamment dit.
 
M. Ndiaye intervenait lors d’un panel axé sur le thème : ’’Le numérique éducatif, un nouvel outil pour l’innovation des pratiques du système éducatif’’, organisé à l’occasion de la 27ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK).

L’objectif principal du SIMEN est de procéder à la refonte du système d’information dans l’éducation en mettant véritablement en œuvre une nouvelle vision du management de l’éducation nationale, a expliqué Papa Idrissa Ndiaye.
 
Il a signalé que plusieurs dispositifs ont été mis en place pour rendre ce projet opérationnel, en vue de faciliter la tâche aux acteurs de l’éducation nationale, notamment les parents, les élèves, le corps enseignant.
 
Parmi ces dispositifs, il y a le logiciel planète susceptible d’aider chaque établissement à pouvoir gérer toute sa vie scolaire, sa configuration physique, ses programmes enseignés, etc., a indiqué le responsable communication du SIMEN.
 
Cette application permettra véritablement, selon lui, de tenir informés les parents, des attitudes ou comportements des élèves ainsi que de leur performance à l’école.
 
’’Elle est faite de plusieurs modules, notamment sur le programme scolaire, sur les chefs d’établissement et leur staff, sur la santé des élèves et tant d’autres’’, a t-il expliqué, insistant sur la mise en place d’un important dispositif permettant d’accompagner ce changement.
 
Le SIMEN a été mis au point dans le cadre d’un projet soutenu par le gouvernement japonais avec 591,2 millions de francs CFA, précisait le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, lors de la cérémonie de son lancement au lycée scientifique d’excellence de Diourbel.
 
Cet instrument va aider à l’atteinte des ‘’objectifs stratégiques’’ du ministère de l’Education nationale en termes de ‘’gestion transparente et inclusive’’, d’‘’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages’’ et d’‘’accès équitable à l’éducation’’, soulignait-il.


AMN/OID/ASG