L’accès des PME aux marchés publics reste faible (experte)
APS
SENEGAL-ENTREPRISES

L’accès des PME aux marchés publics reste faible (experte)

Dakar, 08 déc (APS) - Un faible nombre de petites et moyennes entreprises (PME) accède aux marchés publics, malgré les nombreuses facilitations du Code des marchés publics, a révélé Anne Marie Cécile Diène, point focal de l’administration centrale de la Direction centrale des marchés publics (DCMP).
 
‘’Présentement là, je ne peux pas vous donner de chiffres exacts, mais jusqu’à présent, la part des PME qui accèdent aux marchés publics est très réduite, elle est très faible’’, a-t-elle déclaré. Elle présentait vendredi à la Foire internationale de Dakar (FIDAK), un panel sur ‘’les facilités offertes aux PME par le Code des marchés publics’’.
 
Selon Anne Marie Cécile Diène, ce code a mis en place un ‘’certain nombre d’avantages’’, afin de permettre aux PME d’avoir un accès plus facile à la commande publique.
 
Parmi ces avantages, elle a cité’’ l’allotissement’’, une mesure qui consiste en la répartition de la commande publique en lots séparés. Ce mécanisme, a-t-elle dit, ‘’permet d’alléger les exigences en matière de capacités financières et techniques’’.
 
Comme autre avantage, elle a cité le ‘’groupement’’, un dispositif qui d’après elle’’ permet à des candidats aux marchés publics de se regrouper pour mutualiser leurs capacités et concourir à l’obtention des marchés publics, sous réserve de respecter les règles interdisant les entraves à la concurrence’’.
 
Elle a également évoqué la règle de la ‘’préférence nationale’’, disposition selon laquelle, pour les marchés passés par appel d’offres international, ‘’une marge de préférence [...] est accordée aux candidats de droit sénégalais ou membres de l’UEMOA et aux candidats dont les offres ne comportent que des produits d’origine communautaire’’.
 
Malgré tout, les PME sont jusque-là soumises à ‘’plusieurs contraintes’’ liées notamment à un ‘’accès difficile à certaines informations par rapport aux marchés’’.
 
‘’Il y a également des contraintes financières. Pour postuler à un marché, il faut de l’argent, il faut chercher certaines garanties. Tout cela, ce sont des contraintes financières qui font que certaines PME ne peuvent pas participer à la commande publique’’, a-t-elle précisé.
 
C’est ce qui explique que la DCMP a mis en place des mécanismes tels que ‘’le portail des marchés publics, un guide pour les PME et sessions de formations offertes régulièrement aux PME". Il s’agit de leur permettre d’avoir un ‘’accès rapide pour comprendre comment faire pour mettre en place un dossier d’appel d’offres et déposer pour pouvoir postuler aux marchés publics’’.

MK/ASG