FIDAK 2018 : un ’’espace biodiversité’’ annoncé pour exposer des espèces en voie de disparition
APS
SÉNÉGAL-ENVIRONNEMENT

FIDAK 2018 : un ’’espace biodiversité’’ annoncé pour exposer des espèces en voie de disparition

Dakar, 28 nov (APS) - Le Centre international pour le Commerce extérieur (CICES) va aménager ’’un espace biodiversité’’ pour y exposer des espèces végétales et animales en voie de disparition, à l’occasion de l’édition 2018 de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), a annoncé son directeur général, Cheikh Ndiaye.

"Nous sommes en partenariat avec le ministère de l’Environnement qui a accueilli favorablement l’idée d’aménager un espace biodiversité. Et le ministère est prêt à nous amener des espèces animales et végétales menacées de disparition", a-t-il déclaré dans un entretien avec l’APS.
 
Selon Cheikh Ndiaye, cette exposition, une première à la FIDAK dont l’édition 2018 se déroulera du 29 novembre au 16 décembre, aura à la fois "un aspect pédagogique, didactique et éducationnel".
 
Selon lui, "beaucoup de gens savent qu’il y a des espèces qui sont menacées, mais ils n’ont pas la connaissance physique de ces espèces. Et la FIDAK va leur donner l’occasion de voir telle ou telle espèce menacée de disparition".
 
Les visiteurs auront ainsi l’occasion de voir, parmi les nombreuses espèces animales devant être exposées, "une antilope unique, n’existant qu’au Sénégal à travers le monde", ainsi que des lions "jeunes, actifs et vigoureux".
 
Cheikh Ndiaye, évoquant les ’’innovations’’ annoncées, a renseigné que le CICES, dans le cadre d’un partenariat avec une société spécialisée dans les nouvelles technologies, va mettre en place pour la première fois, une innovation dénommée E-FIDAK. 
 
Cet E-FIDAK va selon lui consister à "filmer la Foire dans ses détails, c’est-à-dire au niveau de la vente directe, au niveau des forums scientifiques, au niveau des rencontres B to B, en tout cas sur tous les secteurs de la Foire, de façon continue et diffuser ça au niveau des plateformes numériques".
 
Avec ce nouveau système, il est désormais possible de "suivre la foire, rentrer dans un pavillon en temps réel, à partir de chez soi". 
 
"Vous verrez aussi que de grands écrans seront placés un peu partout pour permettre aussi aux personnes qui circulent, de regarder et de voir ce qui se passe dans tel ou tel pavillon ou en tel ou tel lieu", a-t-il ajouté.
 
De même, le CICES, en partenariat avec les services sociaux et administratifs, "a comme à l’accoutumé, aménagé des sites de délivrance de documents administratifs, ainsi que des sites destinés aux dépistages gratuits de maladies endémiques telles que le diabète, les tensions artérielles, le cancer du col de l’utérus, le cancer du sein ou encore le Sida", a indiqué son directeur général.

MK/BK/ASG