L’absence de la dimension environnementale freine le développement des PME (DG CICES)
APS
AFRIQUE-COMMERCE

L’absence de la dimension environnementale freine le développement des PME (DG CICES)

Dakar, 4 déc (APS) – La non intégration de la dimension environnementale dans le système de management des Petites et moyennes entreprises africaines constitue un frein à leur compétitivité, a souligné mardi Cheikh Ndiaye, directeur du Centre international du commerce extérieur du Sénégal.

’’Je constate que beaucoup de PME africaines n’ont pas intégré cette dimension environnementale dans leur système de management. Cela hypothèque leur compétitivité’’, a-t-il déclaré lors d’un forum organisé dans le cadre de la 27ème Foire internationale de Dakar (FIDAK).

’’Il est intéressant d’intégrer la dimension environnementale dans le management des PME (…). Si les entreprises parviennent à le faire, elles auront la chance de maitriser leurs coûts et de s’inscrire dans l’économie circulaire’’, a fait valoir Cheikh Ndiaye.

De son côté, le chef du Bureau économique de l’ambassade du Sénégal en Chine, Mamadou Sarr, a souligné l’impératif de baisser les taxes douanières tout en trouvant des solutions innovantes devant permettre aux PME de gagner en compétitivité.

Il a proposé plusieurs solutions susceptibles de booster cette compétitivité notamment, les alliances entre les PME, la création de centres d’information, le renforcement des capacités d’innovations pour les entreprises évoluant dans le digital, etc.

’’La Banque mondiale vient d’achever un projet pilote dans trois pays d’Afrique du Nord et du Moyen orient qui permet de booster et de valoriser les PME’’, a quant à lui, soutenu, le représentant de cette institution financière internationale, Laurent Gonnet.

’’Ce projet consistait à créer toute une infrastructure, pour former les marchés virtuels du Maroc, de la Tunisie et de la Jordanie, en vue d’aider les entreprises’’, a-t-il fait savoir, en rappelant que 600 entreprises avaient été aidées dans ces pays.
 

AMN/AKS/OID