Tambacounda : les installations haut débit de l’ADIE réalisées à 80% (DG)
APS
SENEGAL-TIC-INFRASTRUCTURES

Tambacounda : les installations haut débit de l’ADIE réalisées à 80% (DG)

Tambacounda, 22 août (APS) - La pose de plus de 200 km de fibre optique prévue dans la région de Tambacounda a été réalisée à 80%, dans le cadre du projet Large bande Sénégal visant à installer un réseau haut débit de plus de 3.000 km afin de désenclaver numériquement toutes les régions du pays, a indiqué, lundi à Tambacounda, le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE).



Le projet Large bande d’un coût de 85 millions de dollars (49,312 milliards de francs CFA) devrait être bouclé avant la fin de l’année 2016, a indiqué Cheikh Bakhoum, qui était à Tambacounda. M. Bakhoum poursuit sa tournée de supervision et de vérification de l’état d’avancement des travaux entamée mercredi dernier à travers le pays.

"Pour la région de Tambacounda, nous avons entamé de vastes chantiers de pose de fibre optique, d’infrastructures très haut débit, entre Tambacounda et Goudiry, entre Goudiry et Kidira et également entre Bakel et Sémé (pour) de près de 251 km qui sont en cours", a indiqué M. Bakhoum aux médias.

"Nous sommes à 80% de réalisation et c’est un projet que nous comptons boucler d’ici la fin de l’année, pour totalement désenclaver la région du Sénégal oriental, pour que les services de l’administration puissent disposer d’une connexion très haut débit partout dans la région de Tambacounda", a-t-il dit.

Concernant l’axe Tambacounda-Kédougou qualifié de "zone difficile", l’ADIE va utiliser une technologie spécifique pour le désenclaver "sous peu", a annoncé Cheikh Bakhoum.

Le DG de l’ADIE a relevé qu’il s’agit là d’une ambition du Chef de l’Etat de rendre accessible la connexion haut débit à tous les Sénégalais où qu’ils soient, de "démocratiser la connectivité, la connexion, comme l’eau et l’électricité".

La tournée est aussi une occasion pour le patron de l’ADIE de voir l’état des infrastructures mises en place par son institution, l’Intranet gouvernemental étant présent depuis deux ans dans la région orientale.

Deux pylônes sont en place dans l’enceinte de la gouvernance. L’ADIE a pour mission principale d’accompagner l’administration pour qu’elle puisse donner des "services à forte valeur ajoutée" aux citoyens, où qu’ils se trouvent sur le territoire national, a dit M. Bakhoum qui y voit un moyen de "rapprocher l’administration du citoyen".

La tournée a conduit la délégation de l’ADIE à Thiès, Diourbel, Kaolack, Fatick, Ziguinchor, Sédhiou.

ADI/PON